Loading
Page contact    Imprimer         Partager sur :  facebook    twitter    google+ 

Campements intégrés

Les tarifs des campements villageois intégrésAu départ était un rêve ! Celui de permettre aux touristes de découvrir la Casamance profonde et authentique en impliquant les villages dans la gestion des hébergements. Ainsi sont nés les Campements Villageois, initiative unique au monde tant dans sa conception que dans sa gestion ! Christian Saglio, aujourd'hui directeur du Centre Culturel Français de Dakar aidé d'Adama Goudiaby aujourd'hui propriétaire de l'Auberge "Aw-Bay ?" de Ziguinchor (photo en bas de la page), se sont lancés dans cette folle aventure couronnée de succès. Le principe est simple : sous l'égide d'une fédération, les villages intéressés ont construit chacun leur réceptif dans le style local.

Photos : à droite, la plaque des tarifs dans le campement d'Enampore (identiques dans tous les campements de la fédération), à gauche la case de repos du campement de Baïla.

Pour accueillir les visiteurs, les villageois de Seleki ont ainsi construit une immense et superbe case à impluvium et les habitants de Baïla une majestueuse maison diola.

Grâce à la fédération, pas de surprise pour le client : les prix sont identiques dans l'ensemble de la quinzaine de campements que compte aujourd'hui la région. Ces tarifs, fixés au plus bas, permettent de voyager en dépensant peu mais bien : le prix de votre nuitée à 3000CFA servira à couvrir les frais et les bénéfices dégagés serviront à construire un dispensaire ou à réparer le toit de l'école !

Résider dans un campement villageois, c'est avoir la garantie du dépaysement et l'assurance de découvrir et partager la vie et les traditions d'une Casamance si secrète.

Voir aussi la page sur le tourisme durable et l'écotourisme au Sénégal

Une quinzaine de campements sont en activité. Même si certains, en raison de la sévère baisse du tourisme en Casamance ces dernières années, sont un peu moins bien entretenus, tous se feront un immense plaisir de vous accueillir.

Photo : ci-contreà gauche, la pancarte du croisement Brin-Bandial avec la carte des campements villageois du Royaume de Bandial, sur les terroirs Foulun des Baïnouks et Mof Awii des Diolas.

Voir aussi la page sur l'architecture traditionnelle de l'habitat casamançais.

Alors, si vous avez vraiment envie de vivre quelques jours de rêve au rythme de vie rural en vous réveillant le matin au chant du coq pour sortir admirer le vol des pélicans au-dessus du fleuve majestueux ou les familles de singes sur les manguiers, profitez des quelques campements villageois repertoriés ci-dessous :

o Sur la rive gauche du fleuve, entre Ziguinchor et le Cap Skirring :
- Enampore, Seleki dans le Royaume de Bandial, sur la piste du croisement de Brin
- Oussouye, Dioher, Niambalang sur la route Ziguinchor-Cap Skirring
- Kachouane, Elinkine, au bord du fleuve Casamance en face de Karabane

o Sur la rive droite du fleuve entre Bignona et Kafountine :
- Kabadio, Diana, Sitokoto, dans la zone Abéné-Kafountine
- Thionk-Essyl, Affiniam, Baïla, Koubalan autour de Bignona

Adama Goudiaby, co-fondateur des campement villageois intégrés
Adama Goudiaby co-fondateur
des campements ruraux intégrés.

FÉDÉRATION DES CAMPEMENTS VILLAGEOIS
Au marché artisanal de Ziguinchor

Tél : 991-1268 - Fax : 991-2251