Loading
Page contact    Imprimer         Partager sur :  facebook    twitter    google+ 

Nouvelles coupures de CFA

Le 30 juin 2003 a inauguré la mise en circulation d'un nouvelle série de billets et pièces en CFA pour lutter contre la contrefaçon.

Pour assurer une harmonie des billets et créer un effet de gamme, une unicité de style et d'architecture entre les différentes coupures a été retenue. En outre, les dimensions réduites des nouveaux billets permettent une meilleure maniabilité tout en présentant une surface lisible suffisante. Les billets sont de longueurs différentes pour bien les différencier.

Les différentes coupures de la nouvelle gamme comportent toutes au recto, un même motif principal : le logo de la BCEAO, le poisson-scie stylisé qui est une reproduction de la figurine en bronze qui servait jadis à peser la poudre d'or chez les peuples AKAN. Il symbolise la prospérité et la fécondité dans les mythologies africaines.

Dans le même ordre d'idées, des motifs représentatifs des cultures des pays membres de l'Union sont représentés en fonds graphiques sur les deux faces des nouveaux billets.

Les thèmes développés traduisent l'esprit d'ouverture, de solidarité et d'intégration des Etats membres de l'Union. Ainsi, les différentes coupures de la gamme comportent au recto, des images représentatives des thèmes suivants :

- pour le billet de 10.000 FCFA : les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) :
   

- pour le billet de 5.000 FCFA : la production agroalimentaire :
 

- pour la coupure de 2.000 FCFA : les infrastructures routières, ferroviaires et aériennes :

- pour le billet de 1.000 FCFA : les secteurs de la santé et de l'éducation :
 

 

Au verso, figurent des images représentatives de diverses zones géographiques naturelles des territoires des Etats membres de l'UEMOA avec pour chaque zone, un couple d'animaux caractéristiques :

- la forêt et un couple de touracos (tauraco macrorhynchus), pour les 10 000 FCFA,
- la savane, avec deux cobs, antilopes (kobus kob kob), pour les 5.000 FCFA,
- la mer avec deux mérous, (epinephelus aeneus), pour les 2.000 FCFA,
- le désert avec un couple de dromadaires (camelus dromedarius), pour les 1.000 FCFA.

Les nouvelles pièces de 200 et 500CFA

& Dakar, 11 janvier 1994 : la dévaluation du Franc CFA de Bernard Conté 


Vos contributions et commentaires sur le contenu de cette page
  • Message déposé le 10/07/2010 - 18:07 par Papa Radoxe  0 votes   
    Je rachète tous vos anciens billets de banque s'ils sont neufs ou d'exellente qualité. Pas serieux s'abstenir.
  • Message déposé le 05/04/2010 - 19:04 par kinshasa  1 votes   
    bon c pas du tu mal