Loading
Page contact    Imprimer         Partager sur :  facebook    twitter    google+ 

PEUT-ON DORMIR A LA BELLE ÉTOILE AU SÉNÉGAL ?

On peut dire que dans notre souci d'exhaustivité on aura vraiment parlé de tout dans Sénégalaisement.com ! Mais si vous lisez cette page c'est que vous vous intéressez à la question !

Peut-on donc dormir à la belle étoile au Sénégal ? Cela est tout à fait autorisé et personne n'ira vous dire de décamper. Dans tous les cas, dormir à la belle étoile (dans une tente ou vraiment direct sous le ciel étoilé !) doit se faire en groupe avec au moins quelques précautions :
- Dormir  toute la nuit près du feu
- Vérifier au préalable l'absence de serpents, de scorpions
- Avoir un pyjama ou une moustiquaire solide !

Il m'est arrivé plusieurs fois de tenter l'expérience dans diverses régions. Voilà les comptes-rendus :

  Forêt de Casamance :

 

L'atmosphère idyllique de la forêt le jour devient vite oppressante au fur et à mesure que le soleil se couche.  Les bruits bien connus des oiseaux qui sifflent font vite place à ceux très inquiétants dont on ne connaît pas la source. Tel Don Quichotte s'élançant à l'assaut de moulins invisibles, une nuit de forêt m'a vraiment marqué à cause d'une longue bataille contre les serpents venimeux m'attaquant de toutes part. Les bruits, les crépitements qui s'arrêtent, qui recommencent, qui semblent avancer, puis reculer... Bref, l'enfer jusqu'au lever du jour pour savoir enfin où était l'antre du reptile ! Grosse déception : il ne s'agissait que d'une branche tombée à terre et dévorée toute la nuit par des centaines de termites bruyantes !!!
Le meilleur moyen de passer une nuit tranquille en Casamance est donc d'avoir un toit  car même si ce qui m'a harassé toute la nuit n'était que des termites, il faut savoir que la Casamance regorge des plus dangereux serpents : les mambas, les vipères heurtantes, etc...
Une autre expérience en Casamance fût de dormir avec trois amis dans les rizières bordant Ziguinchor pour échapper à l'étouffante chaleur pré-hivernale (attention, il ne s'agit pas de la zone minée de Nyassia ou Niaguis). Si la nuit fût beaucoup plus tranquille niveau bruit (ici pas d'arbres ni de végétation luxuriante), elle fût néanmoins gravissime niveau moustiques. Malgré ma combinaison intégrale anti-moustique, j'ai littéralement été vidé de mon sang. Il faut également savoir que quelques jours après, j'étais hospitalisé à l'Hôpital régional de Ziguinchor pour cause de paludisme où je luttais entre la vie et la mort (ne pleurez pas je suis guéri).

  Les montagnes du Sénégal Oriental :

La forêt du Sénégal OrientalCe fût lors de trois jours de découverte en pays Bassari. En effet, le peu de villages et l'inexistence de pistes font qu'il faut souvent marcher et camper plusieurs jours pour découvrir les plus beaux endroits du Sénégal oriental. Au départ de Salémata, je suis donc parti avec un ami Bassari, Philippe Bianquinch, parfait connaisseur de la brousse, vers le Parc du Niokolo Koba (où il est en principe interdit de pénétrer à pieds). Les deux nuits de bivouac à la belle étoile furent encore très éprouvantes. Scorpions qui pullulent et qu'il faut tuer avant de s'endormir, serpents (des vrais cette fois) qui sortent de leurs trous à la nuit tombée et hyènes prêtes à attaquer si le feu de camp venait à s'éteindre ! Difficile de fermer l'œil. Bref, ne faîtes ce genre de choses que si vous aimez ça et accompagnez-vous de quelqu'un du coin (surtout pas d'un Dakarois !).

  Les plages :

Oubliez tout de suite l'idée de dormir sur le plages de Dakar sauf si vous êtes en groupe d'au moins 5-6 personnes et même dans ce cas, je vous déconseille fortement de le faire : handicapés mentaux et agresseurs en tous genres y ont élu domicile. C'est donc devenu très dangereux de dormir sur les plages de toute la presqu'île du Cap-Vert (de Kayar jusqu'à Rufisque). De plus, il y fait généralement très frais (voir même froid de décembre à mai).
Partout ailleurs, ce peut-être une expérience très agréable que d'installer un bivouac lorsqu'on est plusieurs sur une plage de Casamance,  du Siné-Saloum, de la Petite Côte (sauf Mbour), ou de la côte Dakar-Saint-Louis. Vous n'y risquez pas grand-chose en groupe (à part le vol) et le climat y est agréable toute l'année.


Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.