Loading
Page contact    Imprimer         Partager sur :  facebook    twitter    google+ 

LE PARIS DAKAR

Vous rêvez de faire le Paris-Dakar ? Vous pouvez le faire seul et à moindre frais. Chaque mois des dizaines de voitures font le trajet France-Sénégal via l'Espagne, le Maroc et la Mauritanie. De 5 jours (le record !) à deux semaines pour ceux qui s'accordent quelques jours de plaisirs, ce voyage est à la portée de tous et avec tous les types de véhicule (ne partez tout de même pas avec votre Fiat Panda de 1983 qui chauffe au bout de 10 minutes sur l'autoroute). Voici trois liens ci-dessous qui donnent toutes les infos pratiques pour partir en voiture au Sénégal, en 2CV, en R9 ou en 405.

Infos douanières sur le passavant de circulation au Sénégal

 
Un site plein d'humour sur une aventure hors du commun loin des cameras du Paris-Dakar:
Le Paris-Dakar en 2CV. A voir absolument avant de tenter le trajet.



Un autre site sympa, cette fois c'est le même trajet mais non plus en 2CV mais en Renault9

Un autre site intéressant qui détail en conseils et en photos un parcours France-Sénégal en voiture effectué mi 2002 : www.parisdakar.fr.fm

 

LE RALLY PARIS-DAKAR 2004 : du 1er au 21 janvier 2005.

Le Paris-Dakar, le vrai, y'a ceux qui sont pour, y'a ceux qui sont qui sont contre et y'a ceux qui s'en foutent. Si je devais me situer quelque part ce serait dans cette dernière catégorie. Néanmoins, force est de constater que depuis ces dernières années le Paris-Dakar a bien évolué du moins dans son aspect médiatique. Et lorsque je suis en France, je ne loupe jamais le journal du Dakar à la télé. En effet, désormais, pour se donner meilleure conscience, les médias présentent en marge de la course des reportages quotidiens sur des aspects des pays traversés. Ces reportages montrent des images souvent superbes et ils parlent des aspects de la vie de tous les jours qui nous intéressent en tant qu'amoureux du Sénégal ! Bien sûr il y a toujours le côté contreversé de ces voitures de plusieurs millions de francs qui traversent des villages où l'essentiel est absent.

Sans prendre aucun parti, j'observe chaque année des milliers de Sénégalais qui regardent avec admiration ces véhicules passer car pour eux comme pour beaucoup, la prouesse technique est intéressante.  La seule chose que je peux critiquer ouvertement est le faible manque de retombées financières au niveau du pays.


Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.