Loading
Page contact    Imprimer         Partager sur :  facebook    twitter    google+ 

Les tontines au Sénégal

Accueil > La société sénégalaise > Les tontines au Sénégal

Le mot tontine vient de Tonti, banquier italien du XVII siècle. Ce système d'épargne, aujourd'hui typiquement africain, est répandu sur l'ensemble du continent et brasse parfois plus d'argent que les banques. Cet argent qui échappe aux institutions du pays rend cependant d'immenses services à la population. Il est géré de façon exemplaire. La tontine est avant tout un système de répartition des ressources à l'échelon local. En effet, la tontine dépasse rarement le cadre du quartier ou du village. Au Sénégal la tontine est presque exclusivement gérée et utilisée par les femmes. C'est sûrement la cause de la confiance qu'inspire ce mode d'épargne auprès de la population. Le principe de la tontine sénégalaise est simple : chaque semaine la mère de famille donne une somme fixe (généralement entre 500 et 1000CFA) et mensuellement une ou plusieurs familles se voient attribuer à tour de rôle et en toute transparence (souvent en présence d'un conseil de femmes) une somme importante. Le crédit restant peut être attribué à une famille particulièrement ou momentanément dans le besoin. Cette somme attribuée à l'avance permettra à la famille nécessiteuse d'avoir une importante somme avant que son tour n'arrive.

Des tontines sont organisées dans tout le pays mais c'est surtout dans les milieux modestes, non bancarisés et souvent ruraux, qu'elles ont le plus de succès.

Voir aussi l'article sur les tontines et les mutuelles dans le bulletin 13

& Bibliographie


Aucun produit culturel dans la boutique
XML ERRdata

Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.