Partager sur: facebook whatsapp twitter

Le Sénégal oriental

L'Afrique telle que vous en rêviez ! La savane, les lions et les chasseurs autochtones ! Vous arrivez au Sénégal oriental. Les frontières du Mali et de la Guinée Conakry sont toutes proches et ça se voit. Ici, les Peulhs sont majoritaires, suivis de près par les Mandingues (Malinkés, Bambaras, Socés). Très loin derrière, les communautés Bassaris, Coniaguis ou Tendas-Bediks sont beaucoup plus éparses. Le Parc National du Niokolo Koba recouvre la moitié du Sénégal oriental. Dans cette région, une capitale, Tambacounda et une préfecture, Kédougou, sont seules à pouvoir revendiquer le titre de ville. Et encore...

Photos : ci-dessus à droite, des cases au coeur du village d'Ibel, ci-dessous à gauche, une colline verdoyante en septembre sur la route de Salémata.

De février à juin, la chaleur est accablante. Il n'est ainsi pas rare de relever plus de 40°C à l'ombre. Mais c'est une chaleur relativement saine puisque très sèche. Ces journées, même chaudes, sont donc plus supportables qu'après une bonne pluie en Casamance avec 10°C de moins. Ca rend les baignades dans les rapides de Samécouta ou sous les chutes de Dindefello d'autant plus agréables. Le Sénégal oriental est aujourd'hui une région que peu de touristes connaissent. C'est d'une part la plus éloignée de Dakar et d'autre part la plus difficile d'accès (même si Tamba et Kédougou bénéficient aujourd'hui de belles routes). Pour le voyageur qui décide de découvrir le Sénégal oriental par lui-même (ce que nous lui conseillons) une semaine sera vraiment trop courte.

Il faut compter en transport en commun près d'une journée complète de route pour aller de Dakar à Kédougou. Mais à Kédougou, les transports en commun vers les villages du département sont très souvent hebdomadaires (souvent les jours de marchés dans ces villages). Il suffit donc d'arriver au mauvais moment pour ne pas avoir la possibilité de visiter l'endroit de vos rêves (à moins de louer un taxi très onéreux ou d'avoir la chance de tomber sur des missionnaires ou des fonctionnaires en 4x4). Nous ne saurions que trop conseiller à tous ceux qui veulent se rendre dans cette région envoûtante qu'est le Sénégal oriental d'y rester au moins 10-15 jours et/ou d'utiliser le moyen de transport local le plus populaire : la bicyclette. Découvrir le Sénégal oriental c'est découvrir ce qu'est le monde rural africain. Quel délice que de se réveiller à l'aube dans un petit village et de sortir de la case au chant du coq, alors que la brousse est encore endormie. Quel sentiment de paix et de félicitée que de se balader aux aurores alors que le boulanger du village prépare son pain de brousse au feu de bois dans un four en terre et que l'odeur se répand délicieusement dans vos narines avides de sauter sur cette quasi-pâtisserie ! Allez, on s'arrête en espérant vous avoir donné envie d'aller au Sénégal oriental. Découvrons ensemble quelques perles de cette région si.... africaine.

Vidéos sur le Sénégal oriental


Carte

Voir la page sur l'architecture traditionnelle au Sénégal
Voir la page sur le Parc national du Niokolo Koba
Voir la page sur Bandafassi
Télécharge l'économiseur d'écran du Sénégal oriental

Voir aussi le site de Niokolo Transport (horaires et tarifs) qui assure navette en bus entre Dakar, Tambacounda, Kédougou et d'autres localités de la région

Les Bassari du Sénégal : fils du caméléon de J. Girard 
L'archer Bassari de Modibo S. Keita et Modibo Sounkalo
Le Mag d'Air Afrique Balafon n°35 d'avril 1977 : Bassaris du Sénégal
Les migrations des Coniagui et Bassari de Monique Gessain
Bédik, les Visages de Marie-Paule Ferry et Jules Keïta 
Bédik, le peuple des pierres de Marie-Paule Ferry 
Bedik, images de savoir-faire de M.-P. Ferry
Les dits de la nuit contes Tenda du Sénégal oriental de Marie-Paule Ferry 
Musique des Peul et des Tenda (CD) Harmonia Mundi
Les Bedik du Sénégal oriental de Jacques Gomila

H TAMBACOUNDA

C'est la capitale régionale du Sénégal oriental. C'est aussi une des plus grandes villes du pays. Comme l'indique son nom, Tambacounda a été fondée par des Mandingues. C'est est aussi le siège du diocèse. Ceux qui n'aiment pas Tambacounda ne sont pas à blâmer ! (au moins c'est net !), mais c'est une bonne base pour visiter le Sénégal oriental. Néanmoins, nous vous conseillons plutôt Kédougou. L'intérêt de Tambacounda est ethnique. En effet, non loin des frontières malienne, gambienne et guinéenne, une multitude de communautés et de peuples s'y sont installés au fil des siècles. Ainsi la ville accueille des quartiers malinkés, des quartiers bambaras, des quartiers bassaris etc... Même si l'animation y est rare (comme à Kolda d'ailleurs car ces villes continentales restent très traditionnelles), vous pourrez rencontrer beaucoup de gens très intéressants qui vous parleront de l'histoire glorieuse de la région.

Photo ci-dessus à droite : la vieille gare coloniale de Tambacounda dans un état aussi lamentable que le train qui y passe chaque semaine pour aller au Mali.

Si vous avez besoin d'argent, prenez-en à Tambacounda avant de partir à Kédougou car les seules banques de la région sont installées ici. Prévoyez d'effectuer vos retraits plutôt les jours ouvrés car même si la banque SGBS dispose d'un distributeur automatique (cartes Visa et Mastercard) une panne occasionnelle peut vous obliger à vous rendre au guichet. SGBS (photo à droite), avenue du Président Léopold Sédar Senghor, Tél : 981 1530. Horaires : Du lundi au jeudi de 7h45 à 12h et de 13h30 à 15h45. Le vendredi de 7h45 à 12h et de 14h45 à 16h15. Sachez en outre qu'en cas d'urgence, comme dans toutes les villes du Sénégal (y compris à Kédougou d'ailleurs) vous pouvez vous faire envoyer en quelques minutes de l'argent de France avec Western Union.

 Voir aussi le prix des transports en commun pour et au départ de Tambacounda
Voir la page sur l'architecture traditionnelle au Sénégal.

Voir aussi le site de Niokolo Transport (horaires et tarifs) qui assure navette en bus entre Dakar, Tambacounda, Kédougou et d'autres localités de la région

Notre sélection d'hébergements à Tambacounda :
Parse error: syntax error, unexpected 'fa' (T_STRING) in /home/carrentaav/www/intfolder/tourism/vars.php on line 59