Partager sur: facebook whatsapp twitter

Basse-Casamance > rive droite

  voir la page sur l'habitat traditionnel diola de planete-senegal.com
  voir la page sur les campements villageois intégrés de Casamance
  voir également la carte détaillée de la Basse-Casamance
  voir également la page sur les évènements de Casamance

H AFFINIAM

La route est longue et chaotique mais Affiniam en vaut la peine. Pour les moins courageux la pirogue semble être le meilleur moyen de s'y rendre. Peut-être vous verrez-vous proposer dans un autre village de Casamance de joindre cette localité très arborée avec ce mode de transport. Si Affiniam reste un modeste village, il s'étend néanmoins sur plusieurs kilomètres en bordure de bolong. Les habitants d'Affiniam font partie, comme à Dilapao ou Enampore (de l'autre côté du fleuve), de la sous-ethnie diola des Bandial (inventeurs des cases à impluvium).

Une expérience agricole intéressante s'est déroulée à Affiniam à l'initiative d'un prêtre canadien. Il s'agissait d'une plantation d'ananas et d'élevage de porcs. Les ananas n'ont pas eu malheureusement assez d'eau. Une centaine de papayers ont été plantés à la place. Ce projet regroupe de nombreuses femmes du village qui produisent et vendent de délicieuses confitures de fruits locaux (700CFA) et du miel de fromager (1000CFA-1,5€). Au centre du village, rendez visite à Charles, meunier d'un moulin à riz financé par des jeunes lycéens de Saint Nazaire et qui évite aux femmes de longues heures de mortier. Ces quelques initiatives ont permis de faire vivre économiquement un village durement éprouvé par l'exode rural et le conflit en Casamance dans les années 90. Aujourd'hui, un collège à pu ouvrir ses portes et un dispensaire évite d'aller à Bignona pour se faire soigner.

A l'écart du village, après un kilomètre de piste, vous trouverez l'embarcadère qui assure des liaisons en pirogue vers Ziguinchor trois fois par semaine. La durée du périple est d'1h30 et c'est 1h30 de pur bonheur à travers les bolongs avec une traversée féérique du fleuve Casamance. Beaucoup mieux que la taxi-brousse et moins cher !

Sur place, les touristes n'ont que l'embarras du choix quant aux visites à envisager. De jolis petits bois dont certains sont sacrés ont résisté à la déforestation à Boukiak. Le hameau de Dilapao, cerné par les rizières et la mangrove montre parmi les plus beaux spécimens de cases à impluvium. A pieds, à vélo (vous trouverez toujours quelqu'un pour vous en prêter ou louer un) ou en pirogue, les balades à faire sont nombreuses... Vous aurez en outre peut-être la chance d'assister à une répétition de la chorale d'Affiniam.

Affiniam est jumelé avec Allonnes (France, Maine et Loire)

Notre sélection d'hébergements à Affiniam :
Parse error: syntax error, unexpected 'fa' (T_STRING) in /home/carrentaav/www/intfolder/tourism/vars.php on line 59