Partager sur: facebook whatsapp twitter

Longtemps premier centre touristique de la Petite Côte, Nianing s'est petit à petit vue dérober le titre par Saly et la Somone. Aujourd'hui, cette petite localité qui a gardé la taille d'un village a trouvé son rythme de croisière. Deux grands établissements seulement (Aldiana et Domaine de Nianing), quelques petits hôtels et campements indépendants et deux ou trois domaines résidentiels se partagent l'hébergement des touristes. Nianing a la particularité d'accueillir une plus grande proportion de voyageurs non francophones que Saly (essentiellement des Allemands et des Belges).

Il n'y a rien à y voir de spécial sinon un pseudo baobab "sacré" (un baobab creux que les enfants et les rastas casses-couilles ne manqueront pas de vouloir vous faire visiter moyennant finance). La plage est relativement propre et tranquille mais l'eau y est rarement claire (algues et terre). C'est donc plutôt pour sa quiétude et ses environs ruraux que vous irez à Nianing : marchez cent mètres d'où que vous soyez et vous vous retrouverez en pleine brousse. C'est donc le lieu idéal pour mieux connaître la vie paysanne au Sénégal, au grè des saisons et des cultures. Ceux qui recherchent une tranquillité évaporée depuis longtemps à Saly passeront à Nianing un merveilleux séjour.

Quelques boutiques vous permettront d'acheter des produits d'hygiène ou des produits alimentaires. De nombreux taxis "clandos" font la liaison du matin jusqu'au soir entre Mbour et Nianing. Vous aurez également la possibilité d'en "louer" un pour aller jusqu'à Joal. Ne dépassez pas 10000CFA-15€ pour l'aller-retour avec attente sur place.


Parse error: syntax error, unexpected 'fa' (T_STRING) in /home/carrentaav/www/intfolder/tourism/vars.php on line 59