Loading
Page contact    Imprimer         Partager sur :  facebook    twitter    google+ 

Les Gros(ses) con(nes)

L'Afrique en général et le Sénégal en particulier reçoivent la visite d'une catégorie d'étrangers que nous appelons les Gros cons européens. Mais au sein de la population sénégalaise vit aussi une espèce de Gros cons africains. Découvrons ensemble ces espèces à part.

     

La Grosse conne européenne

La conne européenne (appelons-la la Grosse conne) est tout simplement une crétine avec des théories fumeuses et un look très spécifique.

Avant d'arriver au Sénégal, elle avait déjà acheté son pantalon Batik vert jaune rouge. Car la Grosse conne est souvent coooooooool comme une rastafarienne (attention : si tu n'es pas rastafarienne mais que tu corresponds aux autres critères d'identification, tu peux quand même être une Grosse conne).

La Grosse conne a des conversations qui deviennent vite gonflantes. Elle fume parfois des spliffs mais ce n'est pas une caractèristique obligatoire. Elle est rarement très jolie et adore faire chier la planète en jouant avec son djembé à deux balles.

La Grosse conne rêve d'aller à Kafountine pour retourner aux sources de l'Humanité, cultiver du chanvre et dormir sur la plage en parlant de la solidarité africaine et en se demandant combien elle pourrait gagner si elle était assistante sociale au Sénégal. La Grosse conne un peu vioque (plus souvent observable à Saly et ses environs) remercie Jah de lui avoir offert un Gros con africain 20 ans plus jeune qu'elle aime et qui l'aime du plus profond de son coeur malgré sa poitrine qui a commencé à se faire la malle à partir des années 80. Dès ses premiers jours au Sénégal elle téléphone à l'ambassade de France pour connaître les modalités d'obtention d'un visa pour celui qu'elle appelle déjà "son mari". La Grosse conne de Saly est l'espèce la plus naïve de Grosse conne. Elle a rarement le look Ajahman Rastafaraï.

Chez elle en Europe, la Grosse conne peut travailler dans différents secteurs : même si le plus souvent elle se contente de servir dans des cafés l'été pour ne rien glander et toucher le RMI le reste de l'année, il n'est pas rare qu'elle travaille aussi dans des secteurs dit "sociaux" (assistance sociale, associations, enseignement, etc...). Qui d'autre d'ailleurs que des associations, des cafés ou l'éducation nationale embaucherait une Grosse conne ?

Outre sa tenue vestimentaire, on peut reconnaître la Grosse conne grâce à sa coupe de cheveux. En effet elle se fait tresser "à l'africaine" dès que la première occasion se présente. C'est pour elle un signe d'intégration et de respect de la culture africaine. Si la Grosse conne est donc rarement jolie avant d'arriver, elle devient généralement insortable dès cette première séance de tressage. Car rien n'est plus laid que des tresses africaines sur une tête de blanche. Peu importe, elle n'a pas peur du ridicule même si le jour de son retour elle peut avoir un soupçon de regret en voyant la vingtaine d'autres Grosses connes qui se préparent comme elle à monter dans l'avion avec la même coupe à la con et le même djembé à la con. Elle qui se croyait unique, rebelle et originale...

N'ayant pas peur du paradoxe, la Grosse conne peut avoir déblatéré 10 minutes avant la séance de tressage sur les Africaines qui se blanchissent la peau pour ressembler à des Blanches. Mais ça ne la dérange pas de se faire des raies sur la tête laissant apparaître son affreux crâne blanchâtre pour faire comme les Africaines. La Grosse conne est décidemment très très conne.

La Grosse conne est d'une naïveté affligeante et comme on vous l'a dit plus haut, sa conversation et ses théories fumeuses sont rapidement gonflantes. Parmi les hautes pensées philosophiques et déclarations inédites que la Grosse conne peut sortir, on retrouve souvent les suivantes :

"Chez nous c'est le stress alors qu'ici c'est cooooooooooooool !"
"Chez nous y'a pas de solidarité ici vous êtes tous solidaiiiiiiiiiiiiiiiiiires !"
"Pourquoi voulez-vous venir en Europe, ici vous êtes tellement biennnnnnnnnnnn !"

(ces trois premières théories fumeuses peuvent être prononcées à proximité de trois enfants talibés en train de mendier et d'une vieille femme en train de mourir du paludisme. Dans ce cas là - et uniquement dans ce cas là - vous avez le droit de mettre un grand gnon dans la gueule de la Grosse conne)

"Demain je retourne à Kafountine !"
"Combien gagne une assistante sociale au Sénégal ? Je rêve de m'installer ici !"
(allez ça aussi ça mérite un gnon)

La Grosse conne se retrouve souvent dans ce qu'elle appelle "une galère". En effet, vu que le plus souvent ceux qu'elle rencontre au Sénégal sont des Gros cons africains, il n'est pas rare : qu'elle se fasse arrêter par les flics, qu'elle se fasse piquer son passeport ou ses tunes, qu'elle se fasse entuber sur le paiement de la Peugeot 504 avec laquelle elle est descendue d'Europe. Même si la Grosse conne n'est généralement pas une "fille facile" elle ne dédaigne pas coucher avec un "Gros con africain" qui évidemment rêve de rester au Sénégal et n'a aucune arrière-pensée. Elle s'en sort au mieux avec des mycoses sur la chatte au pire avec un DAS qu'elle aura bien mérité. Au moins à son retour, elle coûtera cher à la sécurité sociale mais pas longtemps et ne coûtera rien à la collectivité pour sa retraite.

Outre les Gros cons, elle ne dédaigne pas discuter avec tous ceux que les gens normaux étrangers et sénégalais considèrent comme des parasites et des casses-couilles : vendeurs "d'objets d'art", pseudo-guides de mes couilles, tapeurs de djembés à deux balles, rastafariens malades, crados et chômeurs, etc....

Enfin, la Grosse conne, une fois revenue en France peut avoir des idées ingénieuses que personne n'a jamais eu avant : comme par exemple vendre des bijoux sénégalais de fabrication écologique sur les marchés du Tarn-et-Garonne ou donner des cours de djembé.

Si vous croisez une Grosse conne pendant votre séjour au Sénégal, ne la battez pas. Elle pourrait être votre soeur ou votre petite copine : les Grosses connes sont si nombreuses à visiter l'Afrique.

NB : Au Sénégal, la plupart des Grosses connes sont françaises (car les Français sont les plus nombreux étrangers). Mais les Grosses connes belges, espagnoles, italiennes et hollandaises commencent aussi à venir. Suissesses et Américaines font rarement partie des Grosse connes. Hasard ou non, ce sont souvent aussi les plus jolies et les moins gonflantes.

 

 

     

Les Gros cons européens

Ils sont généralement moins casse-couilles que les Grosses connes. Mais à peine. Les pires sont les Gros cons parisiens puisqu'ils allient dans ce cas là leur connerie à leur bo-bohitude.

Il se peut que ce soit des "teuffeurs" et qu'ils aiment dans ce cas là les "Sound Systems". Ils peuvent rêver d'emmener leur C25 aménagé au Sénégal pour faire profiter le pays de leur science musicale.

Niveau look, le Gros con ressemble évidemment à la Grosse conne. Il peut cependant avoir de plus gros piercings. C'est d'ailleurs parfois son domaine professionnel : le Gros con est notablement souvent tatoueur ou piercer. Il peut se faire faire des tresses à l'africaine, même s'il n'est pas pédé. Mais c'est assez rare, car le Gros con repart généralement avec la même coupe qu'à son arrivée : cheveux longs ou crépuisés genre "rastafarien'.

Ses théories sont aussi fumeuses que celles des Grosses connes. Mais il peut avoir plus de difficultés à les exprimer puisque le Gros con fume systématiquement et en grande quantité des spliffs. Il parle le plus souvent comme un adolescent attardé mais il est persuadé d'atteindre le zénith de la lumière philosophique.

Le Gros con a une moyenne d'âge plus jeune que celle de la Grosse conne. En effet, la plus conne des Grosses connes âgées arrive toujours à gagner deux tunes en servant dans un café et sa connerie n'est pas incompatible avec son travail dans le "social" ou dans la maléducation nationale. Ce n'est pas le cas du Gros con qui est bien plus rapidement complètement dépendant du RMI. Cela rend donc, heureusement pour les Sénégalais, l'achat d'un billet d'avion plus difficile (bien que sur Planete-Senegal.com tu trouves toujours des billets les moins chers du marché).

Dans son sac, au retour, en plus du djembé que ramène inévitablement la Grosse conne, on peut trouver des instruments plus divers (cora, balafon, etc...) ainsi que parfois, pour les plus cons, un peu d'herbe (achetée "direct-producteur" à Kafountine).

 

 

     

Les Gros cons africains

Le Gros con africain pue. Car comment imaginer le contraire quand on a un scalp inlavable de 4,5kg sur la tête ? Mais ça dégage sans doute des phéromones qui plaisent à certaines filles, notamment aux Grosses connes, donc amen. Après tout, si il n'y avait pas d'avantages à être un Gros con, y'en aurait pas autant...

Le Gros con africain est en effet souvent (mais pas toujours) un rasta. Il n'y a absolument aucune connotation religieuse à l'inverse des vrais rastafariens de Jamaïque : être rasta pour ces Gros cons signifie seulement avoir des locks, schlinguer un peu, fumer des spliffs sans rien glander de la journée, trouver des Gros cons européens ou un autre type de touristes à qui taper quelques tunes pour la bière et le spliff du lendemain.

Parmi les théories fumeuses et déclarations inédites du Gros con africain :

"Moi, je quitterais jamais l'Afrique pour venir en Europe."
"Viens visiter ma boutique d'objets d'art, je suis un artiste"
"Salut les cool, comment ça va ?"
"Tu veux que je t'emmène à Kafountine ?"
"Tu viens d'où, de Brest ? Je connais bien Brest"
"Je donne des cours de Djembé"
"Mon frère a un campement"
"Je suis né à Mbour"
"On est collants comme des mouches mais pas piqûants comme des moustiques."

"Finalement par amour pour toi, je veux bien sacrifier mon amour de Jah et de l'Afrique et venir en Europe"
"J'ai un décès dans la famille, t'as pas 10.000CFA pour m'aider à payer l'enterrement ?"

"On est fauchés mais pas fâchés" (merci à Ludovic pour m'avoir rappelé ce grand classique)

Les connaissant, jamais un Sénégalais ne leur ferait confiance, y'a donc forcément que les Gros cons européens pour fréquenter et apprécier la compagnie de ces parasites qui n'en glandent pas une, n'aident généralement pas leur famille malgré leurs théories à la con, et ne surgissent de leur néant intellectuel que pour fumer des spliffs avec l'argent qu'ils auront pu extorquer aux Gros cons européens et suffoquer "Ha Jah Jah Africa" aux oreilles compatissantes.

Le Gros con africain est souvent malade. Il a parfois les dents pourries. Sa vie peut devenir difficile, surtout en basse saison, époque où peu de Gros cons européens sont là pour écouter ses conneries et lui filer quelques tunes. Certains mois, il peut louper certains repas car la population sénégalaise n'est pas aussi con que les Gros cons européens et dit généralement à ces parasites de travailler s'ils veulent bouffer.

Certains Gros cons européens passent tout leur séjour au Sénégal en compagnie de Gros cons africains. Si bien qu'ils pensent que tous les Sénégalais sont des Gros cons qui ne glandent rien à part fumer des spliffs. Ils n'ont pas compris que justement, s'ils ne voient que des Gros cons africains, c'est justement parce que le métier de ces derniers est de coller aux basques des Gros cons européens qui rentreront en Europe sans finalement rien avoir compris au véritable Sénégal qui a adopté le travail et l'honnêteté comme ligne de vie et non pas la glande, l'argent facile et le spliff.

Il est clair que c'est dans les zones touristiques que l'on rencontre le plus de Gros cons africains. Ainsi Gorée, Saly, Ngor, Cap Skirring, Kafountine, Saint-Louis, Abéné accueillent la plus grande concentration de Gros cons en Afrique de l'Ouest

NB à l'attention des Gros cons européens : 99,99% des Sénégalais ne jouent pas du djembé. Si vous êtes entourés de parasites munis de cet instrument disgracieux, c'est que vous êtes bien un Gros con européen entourés de Gros cons africains. Félicitations.

 

 

     

Les Grosses connes africaines

Il n'y a pas ou trop peu de Grosses connes africaines pour en faire un article.


Questions réponses :

Peut-on avoir être rasta et n'être pas une Grosse conne ?
La réponse est oui à condition de ne pas imposer au monde ses théories fumeuses à la con, principal signe de reconnaissance des Grosses connes.

Pourquoi dis-tu qu'il n'y a presque pas de grosses connes sénégalaises, j'ai plein d'exemple ?
Le mot con/conne est employé dans ce texte pour parler de gens un peu stupides sans s'en apercevoir. Le beauf, le blaireau, l'égoïste, le radin, le matérialiste ou le gros lourd peuvent évidemment être qualifiés de con/ne/s mais pas dans le sens du présent article qui ne s'applique qu'aux demeurés qui se font piéger ou piègent d'autres demeurés en dévalorisant l'image du Sénégal et en amalgamant à tous les Sénégalais l'archétype de l'antiquaire ou guide touristique dégueulasse.


NB : pour ceux qui ne comprennent pas le second degré (et notamment les blondes) et pour les Gros cons qui se sont reconnus et s'assument, cliquez ici.

Vos contributions et commentaires sur le contenu de cette page
  • Message déposé le 22/02/2017 - 19:02 par lavi  1 votes   
    Certaines vérités mais un peu trop caricatural On sent chez toi le besoin de se défouler de sortir son agressivité serait ce lié à des frustrations cachées Ce type de propos n'est jamais très clair. Si tous ces touristes se font plaisir avec leurs illusions pourquoi pas après tout leurs vacances ont un certain cout et il faut bien qu'ils en profitent par ailleurs ça fait marcher l'économie locale Rassures toi on est toujours le con de quelqu'un L'humain est ainsi fait il a besoin de critiquer son voisin pour se valoriser !!
  • Message déposé le 08/01/2017 - 12:01 par ALWOR  0 votes   
    génial cet article. Ca me fait penser que la connerie est universelle et est la même quelque soit le pays. A Paris, on peut trouver les même grosses connes et gros cons avec leur philosophie de mes deux et leur morale dans le style cooool, sympa et décontracté pour eux....
  • Message déposé le 11/11/2016 - 23:11 par Marie  1 votes   
    eh bien, je n'ai plus envie de venir au Sénégal ! Je vais aller voir ailleurs. Trop (de) con... Quand même comme aurait dit Sarah Bernardt
  • Message déposé le 14/02/2016 - 22:02 par Mariam  1 votes   
    Tu te trompe, il y en a plus que tu crois, lesgrosses connes africaines, qui regardent les enfants talibés, sans leur donner un peu de pain,celles qui savent que leur fille se prostituent pour dix euro, celles qui se font la male, quand le mari est chez la deuxième ou 4emme épouse, moi, je vis avec le peuple sénégalais, on se connais bien, et je reconnais les bons et les mauvaises personnes, ta jalousie m'écoeur, sans ceux que tu méprient pour rien, tonpays serait en guerre, ton ingratitude ne m'étonne pas.Le Sénégal n'a pas besoin de pourriture comme toi, tu as trouvé ton ma^tre, car les sénégalaises ne sont pas des saintes, inchalla, imbécille, quand tu viendra me voir pour soigner tes neurone d'animal, je suis sure que tu oudra m'épouser, mais je ne fréquent la vermine, woualaye, yalla;
  • Message déposé le 10/12/2015 - 12:12 par Gilles  2 votes   
    Très bien à une exception près : pas assez de Grosses connes africaines pour en faire un article ? Là je te trouve de mauvaise foie, à moins que ce soit la peur que certaines des femmes qui t'entourent, Grosses connes mais belles, se reconnaissent ?
  • Message déposé le 28/09/2015 - 22:09 par cassangue  0 votes   
    je pense quand même qu'il y a aussi des grosses connes africaines, toutes celles(et particulièrement les jeunes) qui ne rêvent que d'épouser un blanc, de leur prendre leur argent, ... certains s'imaginent que parce qu'on est blanc, on est riche !!!
  • Message déposé le 21/09/2015 - 17:09 par Catherine  1 votes   
    Waouh ça déménage !!!! Très drôle en tous cas avec certains poncifs expéditifs dignes d'un Michel Audiard... J'ai beaucoup ri ! Ceci dit et malgré quelques vérités vraies (bien qu'assenées de manière impartiale) jamais je ne me baserai sur un tel discours (emprunt de beaucoup de mauvaise foi quand même) pour me faire une idée du Sénégal, du peuple sénégalais, des Bayes fall, et même des touristes.... des gros cons y'en a plein (j'en ai même en face de chez moi). Et puis des fois ça doit bien m'arriver à moi aussi d'être une grosse conne !!!
  • Message déposé le 22/04/2015 - 22:04 par jean  1 votes   
    Ah ah..; le lien final qui tue.... ;) bravo pour l'humour.... et l'ironie cinglante.... un passage sur les retraités européens qui disent que le Sénégal c'était mieux avant.... pourrait ajouter au délire... je compte sur vous ;) sénégaloisement bien sûr
  • Message déposé le 10/12/2014 - 19:12 par kairos  -1 votes   
    Les cons nous cernent!!! européens ou africains... pour autant, vous maniez des clichés assez grossiers : que le prototype du con européen soit fonctionnaire, par exemple... je crois que la dsitribution des cons est assez égale quels que soient les milieux! Quant à ceux qui sont RMISTES, ils ne sont guère sur les plages de Sally ou dans les lieux branchés de Dakar où je travaille. Bonne réception
  • Message déposé le 29/10/2014 - 16:10 par radia  0 votes   
    alors là j'ai rien lu de plus hilarant!! je pars fin novembre inchallah!! je vais fuir ça comme la peste!!
  • Message déposé le 05/07/2014 - 16:07 par palatete  1 votes   
    je ne sais pas comment il a reussi a ecrire cela il ne se trompe pas d un millimetre je suis allé au senegal c est vraiment ca
  • Message déposé le 16/06/2014 - 09:06 par Rugbybanane  1 votes   
    Alors là je me pisse dessus de rire. Je suis un gros con de toubab qui claque son fric en bières et en petites pépées. la vie n'a pas de sens et j'en ai rien à foutre. Bises
  • Message déposé le 28/05/2014 - 09:05 par marie  0 votes   
    cet article est choquant à deux points de vue -par son réalisme... -Par son manque de recul, de hauteur face à cette question: "le gros con", "la grosse conne" d'ici ou de la-bas sont d'abord des victimes de la solitude du nord et de la pauvreté du sud...Et si pauvreté et solitude se rencontrent, pourquoi s'en offusquer ?
  • Message déposé le 16/05/2014 - 17:05 par Xavier  -1 votes   
    Belle analyse, et tellement vraie. Mais perso je suis d'accord pour les gosses et gros cons européens (je dirais plutôt naïfs), mais pour les gros cons Sénégalais, ils essaient de gagner un peu de fric en profitant de la naïveté des gros cons européens. C'est ce que font les publicitaires tous les jours dans les médias: il n'y a pas besoin d'avoir un pantalon en wax et des tresses pour acheter des crêmes Loréal ou autres.
  • Message déposé le 05/05/2014 - 18:05 par Elton  1 votes   
    C'est trop criant de vérité et trop vrai ! C'est très bien d'avoir eu le courage et l'humour de l'écrire. J'ai bien ri, partagé le lien et texte. Mais attention : uniquement à des gens connaissant l'Afrique et le Sénégal en particulier. Sinon on ne peut comprendre ni l'humour, ni le sens du texte.Il n'y a rien d'exagéré ni de faux d'ailleurs. Manque peut-être le "petit blanc", souvent mûr d'ailleurs, qui cherche l'amour, souvent jeune d'ailleurs, avec un portefeuille bien garni. Mais ça, ce n'est hélas pas le propre du Sénégal. Je l'ai vu partout en Afrique.... Au fait, pour ceux qui n'ont pas bien lu, on ne parle ici que des gros cons (dûment décrit) et pas des autres. Il n'y a donc pas d'amalgame avec tous les étrangers que nous sommes. Bref, tous ceux qui ont lu ont aimé et ri. No comment.
  • Message déposé le 01/03/2014 - 09:03 par Toubaba  1 votes   
    Cet article m'a ouvert les yeux, ayant failli me faire attraper par un joli jeunot sénégalais lors de mon premier séjour au Sénégal. Au nom de toutes les femmes un peu trop naïves pour ce pays aux hommes aux trop belles paroles, merci!
  • Message déposé le 03/02/2014 - 12:02 par pauline  -1 votes   
    je suis inquiète en vous lisant jr suis sans doute une grosse conne puisque je porte tous les étés en france ou ailleurs, les pantalons dits "salopettes" en wax, coton ou autres tissus portés par les Africains; cela depuis 30 ans. je dois donc ma garde robe pour aller faire une visite à St Louis du Sénégal???? bonne réception
  • Message déposé le 14/01/2014 - 13:01 par Sabsu  1 votes   
    "Les racistes sont des gens qui se trompent de colère" Léopold Sédar Senghor. Je préfère le qualificatif "d'idiot" à celui de "con" car un idiot est quelqu'un qui ne se rend pas compte de ce qu'il dit alors qu'un "con" est quelqu'un qui assume sa bêtise. Je comprends bien l'agacement de l'auteur(e) de ce poste mais ce n'est pas en critiquant un idiot et en incitant les autres à le haïr que les choses avanceront. Ces idiots sont des personnes qui aime ton pays mais qui ne le connaisse pas bien. Ouvre leurs les yeux au lieu de les envoyer balader ou pire de les cogner. On ne peut pas punir quelqu'un sans lui en expliquer la cause. Ces personnes sont, comme nous tous, tributaires d'un système qui isole et paupérise partout dans le monde, à des niveaux relatifs bien-sur, et qui entraine l'intolérance et le rejet. Elle intériorise l'image de la Teranga qu'on leur chante à tue tête tous les jours sans jamais prendre de recul. Et ces chanteurs? Ne sont-ils pas aussi un peu responsables de leur aveuglement? Ce n'est qu'après avoir échangé avec elles que tu pourra les comprendre et les qualifier en connaissance de cause et non gratuitement. N'oublie jamais que nous sommes tous l'idiot de quelqu'un.
  • Message déposé le 04/01/2014 - 16:01 par martinkelenborn  0 votes   
    Bien vu et bravo : c'est, sous des apparences un peu loufoques un vrai monument de sociologie
  • Message déposé le 01/01/2014 - 15:01 par rachel sabin  0 votes   
    comme c'est bien vu! le malheur c'est que ma meilleure amie (65ans)!!!! c'est laissé piéger en motivant l'oeuvre "humanitaire" en fait cette belle oeuvrea a 30ans et tts ses dents!!
  • Message déposé le 13/12/2013 - 22:12 par kalank  0 votes   
    Dans une optique de critique constructive, non pas gratuite, je t'exprimerai volontiers mon opinion, ni pour faire le contestataire ni l'anti de service, ni chercher à débattre des heures, juste en respectant tes positions, préciser les miennes qui divergent sur deux trois points et qu'il mesemble pas si futile de faire entendre!Encore une fois sans agression ni chercher querelle!J'adhère au fonds de ton post et de nombreuses façons d'ailleurs, mais n'en apprécie pas tout le temps la forme, que je juge très véhémente et qui pourrait donner l'impression de tirer des lois générales sur quelques comportements Européens, et qui sont(à mes yeux du moins) plus le fait de jeunes qui découvrent le voyage, la vie et se sentent obligés sur place d'adhérer aux spécificités locales pensant vivre leur voyage de l'intérieur et leurrés par une intégration qu'ils pensent acquises en singeant les us et coutumes locales!Ils pourront donner l'illusion à leurs amis certes , une fois de retour dans le doux cocon familial et croire avoir tout compris des lieux et tout vécu des ethnies et endroits rencontrés,pour mieux s'en gorger d'orgueil, mais quelque part, personne n'est dupe!oui ils sont ridicules et parfois me font honte en voyage aussi et je les fuis d'une manière générale! mais la majorité ne vit pas le voyage de cette façon et ne revient pas avec des tresses ni ne prendra de cours de danse Africaine à son retour au bercail! il y a aussi des comportements adultes en voyage!Du coup parler de gros cons et de grosses connes d'Européens, c'est un peu (et il n'y a pas de second degré dans ce que tu dis, de nombreuses réalités,oui par contre!)comme si tous étaient mis dans le même sac, et bien que je comprenne clairement tes mots je juge pas si stérile de te préciser que tu n'es pas loin de tenir des propos diffamatoires!Encore une fois,entends bien que c'est ma simple opinion et qu'elle n'est pas formulée pour qu'on se livre à une joute verbale d'arguments qui ne mèneront à rien!mais peuvent toutefois permettre de saisir que l'on porte des regards différents sur les choses Par contre, il me semble cohérent et censé que tu précises aussi et surtout que tout le monde ne correspond pas à ce que tu décris et se comporte bien autrement en voyage!Je trouve regrettable de plus que tu dises "nous" au lieu de "JE" au tout début,ta vision n'engage que toi, vu que c'est ton article et ta vision des faits!et tu ne peux parler au nom d'autres , d'autre part, cet article serait justement bien plus objectif sur les grosses connes "locales" et reste très orienté et parcellaire sans ça!Je pense personnellement qu'il manque à cet article un regard plus nuancé, et un côté moins rentre dedans,pour être bien juste et intéressant!Le simple fait de tourner tes propos avec une bonne dose ajoutée d'humour et d'y atténuer la violence de quelques tirades, qui ne sont encore que ton regard(tu devais être en rogne ce jour là),serait bien plus productif!Je crois sincèrement que la violence de tes mots me gêne un peu,on peut dire son ressenti sans déverser sa bile , c'est nettement plus constructif!En espérant que tu saisisses que je ne reproche rien d'amer ni ne te fais de leçons à deux francs, mais sache que t'es pas loin de la diffamation sur certaines phrases(j'ai eu un méchant rappel à l'ordre là dessus personnellement et très inattendu, sur un site, et l'amende qui s'en serait suivie,je ne peux et ne pouvais pas la payer dans tous les cas! sans aucune haine du tout, j'espère pouvoir lire des articles de la même teneur, quoique plus distanciés, drôles et plus objectifs!Cordialement dans tous les cas, dit sans hypocrisie!Belle qualité de plume en tout cas et article plaisant à lire quand même...
  • Message déposé le 13/12/2013 - 17:12 par KALANK  0 votes   
    beaucoup de vérités évidentes, de mordant gratuit et de généralités faisandées, comment tirer des lois générales avec un ton complaisamment universel sur une minorité de touristes cons ciblés, bilan analyse elliptique volontairement et à lire d'une fesse distraite!qu'une partie soit vraie esut juste, après c'est une avalanche de poncifs et d'archétypes d'une autre époque
  • Message déposé le 26/11/2013 - 13:11 par Tam  1 votes   
    Mdrrrrr.. Génial..
  • Message déposé le 24/11/2013 - 11:11 par anonymous_36  -2 votes   
    Pourquoi critiquez-vous votre pays? Madame ou Monsieur. Au contraire, vous devriez le respecter comme chacun fait une personne sensé proche de son pays, n'est-ce pas? Et vous qualifiez les personnes qui y habitent de gros cons! Je sais que vous avez fait cet article en but de faire remarquer aux personnes qu'il y a des personnes comme celle-ci mais c'est très bien vous allez un peu loin sur votre critique!
  • Message déposé le 13/11/2013 - 16:11 par kackthus  1 votes   
    Mdr , vous avez oublié aussi: "on propose mais on impose pas":-)
  • Message déposé le 04/11/2013 - 16:11 par caty  -1 votes   
    ce message est edifiant,comment peut on envisager le Senegal et parler ainsi?c est un pays de grande tolerance,avec des gens gentils,mechants comme partout,des cons comme partout...evidemment le salaire minimum est de 5euros par jour,face au train de vie des touristes evidemment cela cree des derives de pensees et d actes...des histoires d amour entre homme et femme pas forcement de la meme generation,cela ne regardent qu eux et il y a de jolies histoire d amour aussi malgre ces differences qui peuvent paraitre choquantes,mais c est le jugement des autres qui me semble choquant...Le Senegal merite que l on le traite differement car tous ces propos sont violents...bien a vous
  • Message déposé le 29/10/2013 - 22:10 par NAN  1 votes   
    c'est un gros probléme et pourtant un partenariat pouvait se faire au lieu de sa...
  • Message déposé le 20/10/2013 - 22:10 par Dragizevic  0 votes   
    Il manque les grosses connes africaine, car leur presence est indispensable pour le gros con europeen portefeuille sur patte, passeport vers l'europe. Petit blanc sans fierte qui se fait enfumer par son amour de l'afrique et des africains. Mais ce specimen de petit blanc ainsi que la michtoneuse est tres present en europe, nul besoin pour le petit babtou de faire des milliers de kilometre pour se faire plumer, rabaisser, cocufier, humilier....
  • Message déposé le 27/09/2013 - 19:09 par diakoundone  -1 votes   
    bien ecrit !! bien tourne!!! et tres tres bien vu!!! ce qu il fallait oser dire!!!bravo
  • Message déposé le 17/09/2013 - 20:09 par diocmye  -1 votes   
    c est vrai au senegal y a peu de grosses connes mais par contre y a beaucoup de grosses putes!
  • Message déposé le 22/08/2013 - 21:08 par jiceel  0 votes   
    bonjour, cet article me semble parfait. il manque juste à mon avis l'allusion à la téranga, souvent expliquée par les grosses connes et les gros cons des 2 pays. sinon rien à dire sauf bravo.
  • Message déposé le 05/08/2013 - 17:08 par oasisnic  0 votes   
    coucou Christian, t'as pas changé dis donc, ça fait du bien de te lire. Tu te souviens? ça fait longtemps.. continue, j'aime!
  • Message déposé le 02/08/2013 - 17:08 par sam  1 votes   
    En lisant cet article je me suis vraiment senti bien car c´est l´un des rares articles africains qui denoce l´actitude de ces pauvres occidentaux qui veulent ratraper un passé perdu. ça donne espoir que la presse africaine a compris le jeu. si en europe il y a des groupes de presse crés seul pour but de devaloriser l´africain. pourquoi on ne leur retourne pas la balle. Donc du courage. continuer de créer de bons articles sur les gros(ses) cons(nes. merci............
  • Message déposé le 30/07/2013 - 15:07 par jey  1 votes   
    Article franchement drole et quelque part très intéressant afin de préparer mon premier voyage ... j'ai la chance de visiter le pays avec un ami sénégalais qui m'évitera (je l'espère ) de me comporter comme un gros con européen et aussi m'expliquera comment recaler les gros cons africains. Effectivement le coté cool et ultra compatissant du fils a papa rasta ou de la blanche "roots" qui se déguise en africaine est hilarant. Mais bon , ne vaut-il mieux pas que ce soit ces personnes qui se rendent au sénégal que bon nombre de ces touristes ou travailleurs néo colonialistes adeptes du complexe de supériorité? Enfin au dela de l'humour, le ton de l'article reste un peu trop orienté politiquement (et surement pas de mon versant). bravo quand meme
  • Message déposé le 16/07/2013 - 00:07 par moman29  1 votes   
    TROP TROP TROP BON !!!!!!
  • Clique ici pour voir la suite des commentaires laissés sur cette page !