Loading
Page contact    Imprimer         Partager sur :  facebook    twitter    google+ 

La pêche sportive au Sénégal

Accueil > Tourisme au Sénégal > Sports de plein air au Sénégal > Pêche sportive au Sénégal

 

Pêche au SénégalLe Sénégal est l'une des destinations "pêche" les plus prisées au monde. Mais ici, on ne taquine pas le goujon et il ne faut pas être équipé "léger" pour prendre la mer à l'attaque de certains monstres marins. C'est la diversité des milieux aquatiques sénégalais qui fait la diversité des espèces de poissons : les eaux froides de la Grande Côte, les fonds rocheux volcaniques de la presqu'île du Cap Vert, les eaux chaudes de Casamance, les bolongs du Sine-Saloum, etc... accueillent en grand nombre des requins, carangues, coryphènes, carpes rouges, marlins, espadons, truites de mer, thons, bars, barracudas, mérous, capitaines, etc..

Trois milieux de pêche différents sont proposés aux pêcheurs sportifs venant du monde entier : la pêche en mer, la pêche en mangrove et la pêche en rivière. Ils sont également exploités pour la pêche artisanale (photo à droite) : les Sénégalais sont un peuple de pêcheurs. Les milliers de pirogues bigarrées qui colorent les plages témoignent de l'importance de cette activité.

La vocation sportive de la pêche sénégalaise est favorisée par de nombreuses infrastructures, de très bons clubs de pêche bien équipés et d'excellents guides de pêche. Le Sénégal est règuilièrement en tête des championnats internationaux de pêche sportive. Il a plusieurs fois remporté le trophée. En outre, plusieurs records de prise ont pu être homologué sur les côtes du pays.

Fishing spot At the pier in Senegal Senegal-058 Drying Fish A bad taste series of photos! Sorry can't help it ... ;) 2
>>> See more from this gallery

La pêche en mer

Pêche d'un beau coryphèneA Dakar, sur la Petite Côte et dans une moindre mesure à Saint-Louis, dans le Sine-Saloum et en Casamance, c'est principalement pour le "gros" et le "demi-gros" que vous pêcherez en mer au Sénégal. Plusieurs centres de pêche avec ou sans hébergement sont hyper-équipés pour vous emmener harnarché comme un parachustiste à la conquête du marlin bleu, du requin ou de l'espadon voilier. Dans la zone nord du pays (de la Petite Côte à Saint-Louis) les différences de température de l'eau entre les saisons sont très importantes contrairement à la Casamance ou au Sine-Saloum. Ainsi, il vous faudra choisir le bon moment pour partir en fonction des poissons que vous désirez pêcher. Concernant le marlin bleu, c'est pendant les périodes péri-hivernales qu'ils sont les plus susceptibles d'être pris dans les eaux sénégalaises (mai-juin et octobre-novembre). Il est commun d'en sortir des spécimens de 150kg. Pour le magnifique espadon voilier, c'est tout le contraire et c'est tant mieux car ça rend sa pêche complémentaire à celle du marlin. C'est en effet en pleine saison des pluies qu'ils abondent (de fin juin à fin septembre). Les plus beaux souvenirs et les plus belles photos de pleine mer seront accompagnées de ce d'Artagnan océanique. Le reste de l'année, et notamment la saison "froide", apporte elle aussi son lot de belles prises, mais en demi-gros. A la palangrotte ou à la traîne vous attraperez de très très nombreux thons (ils sont innombrables particulièrement à Dakar), des mérous, des truites de mer, des carangues, des carpes rouges (délicieuses !), des courbines, des impressionnants coryphènes (photo à gauche un coryphène et une morue), etc....

Surf casting au Cap Skirring SénégalLe surf casting est particulièrement pratiqué sur la Petite Côte (de Rufisque à Joal en passant par Saly). Néanmoins, les baigneurs et plus généralement les nombreux passants marchant sur la plage rendent ce type de pêche peu pratiqué (contrairement aux très paisibles plages de Nouadibou en Mauritanie). La pêche au lancer sera elle idéale dans la zone rocheuse de la presqu'île du Cap Vert (Ngor, Ouakam, Yoff) et de très nombreuses truites de mer attaqueront votre Rapala. C'est également sur ces fonds tortueux jonchés d'épaves en tous genres que vous pourrez pratiquer la pêche sous-marine. Poissons-perroquets, mérous ou badèches abondent entre les rochers. Photo à droite (surf casting au Cap Skirring).

Abaka Pêche    : (/fax : 820-5774. C'est la référence dakaroise de la pêche au gros. Situé à Ngor, en face de l'île et à côté de l'hôtel-restaurant "La Brazzerade" qui constituera votre pied-à-terre, Abaka Pêche est équipé de bateaux performants (le centre est doté de coques open "Yamaha" 25 et 27 pieds) toutes spécialement équipées pour les sorties en mer à la recherche des plus beaux espadons et marlins de la presqu'île.

Atlantic Evasion : (820-7675 Fax : 820-7580. A Dakar et à Saly. Les deux centres complèmentaires vous permettront d'approcher les deux zones maritimes sénégalaises les plus riches en poissons.

  Hôtel Espadon Club : (957-1949 - Fax : 957-1460. C'est une des hôtels les plus confortables de Saly. Comme son nom l'indique, il est spécialisé dans l'accueil de pêcheurs et l'organisation de sorties de pêche. Néanmoins, la clientèle est très variée. Les tarifs étant assez élevés pour Saly, vous y verrez moins la foule. Un très bon point partagé par la plupart de ceux qui ont eu la chance d'y manger : la gastronomie. Les tarifs sont également assez élevés dans le restaurant mais la clientèle de pêcheurs est si exigeante que la qualité est toujours au rendez-vous ! Carlos est un habitué et les amateurs de vidéos de pêche l'auront vu à l'Espadon avec ses plus belles prises.

La pêche en mangrove

Dans le Sine-Saloum et en Casamance exclusivement, c'est la grande spécialité du Sénégal tant est rare cet écosystème d'eau saumâtre fait d'îles de palétuviers entrecroisées de milliers d'îlots de mangrove. Les espèces peuplant ces eaux sont innombrables et variées et, contrairement à la pêche en mer, il n'y a pas de saison pour la pêche en mangrove bien que la densité de poissons soit plus importante pendant la saison des pluies. La plupart des hôtels du Sine-Saloum et quelques hôtels de Casamance proposent à leurs clients des sorties de pêche à la traîne, à la palangrotte ou au lancer à travers les bolongs. La plupart de ces journées halieutiques se déroulent à bord de grandes pirogues sénégalaises motorisées mais certains hôteliers vraiment spécialisés sont dotés de véritables bateaux modernes équipés pour cette activité. Les guides vous emmèneront à travers les dédales de mangrove pour accéder aux sites les plus propices aux belles prises. Bref, c'est un émerveillement permanent que d'allier les délices des poissons de mer au calme et au silence des étendues vertes des bolongs de Casamance et du Sine-Saloum. Vos plus beaux combats et vos plus impressionnants trophées seront bien-sûr les recherchées carangues (photo droite : une sortie de pêche dans la mangrove au Katakalousse), les barracudas et les carpes rouges.

Voici ci-dessous une sélection des établissements de ces deux régions qui conjuguent à la fois un hébergement convivial et de très bonnes sorties de pêche en mangrove accompagnées de guides professionnels :

Keur Saloum, hôtel à Toubacouta  Le Keur Saloum : Ceux qui souhaitent pratiquer leur sport favori au coeur du plus bel établissement de la zone Est du Saloum apprécieront le Keur Saloum directement situé au bord de la mangrove et de ses cours d'eau poissonneux. Avec 14 pirogues et coques motorisées, les pêcheurs en auront pour leur compte au sein d'un établissement qui compte à son actif des prises spectaculaires donc un record du monde avec un carpe rouge de 60kg. Piscine, tennis, 50 bungalows climatisés avec sanitaires individuels. Cet établissement de charme représente le grand standing de Toubacouta et sans doute de la région...Balades inoubliables  en pirogue à la découverte de la faune locale. Chasse, excursions. (948-7715 Fax : 948-7716

Pêche Casamance Sénégal Katakalousse  Hôtel Katakalousse : (993-5282. 548-1619. L'hôtel Katakalousse est implanté au coeur de la mangrove casamançaise, le long du bolong de Katakalousse. A quelques minutes de voiture de la célèbre station balnéaire du Cap Skirring, l'établissement bénéficie ainsi de l'emplacement le plus adapté à la découverte nautique de la région et de ses milliers d'îlots de mangrove et de canaux appelés "bolongs". Barracudas, carpes rouges, capitaines, carangues, otolithes, thiofs, etc..... vous attendent dans les eaux calmes de la Casamance. En compagnie d'une équipe de professionnels qui connaissent bien la région vous passerez un séjour pêche inoubliable tout en profitant des prestations de qualité l'hôtel à des prix très concurrentiels.

  La Villa des Pêcheurs : (993-5253 Fax : 993-5180. Au Cap Skirring en Casamance. Sans doute la référence africaine pour la pêche en mangrove. Jean-Pierre a fait de la Villa Aline Sitoë un paradis pour les pêcheurs à la recherche des plus belles sorties dans les plus beaux paysages. Une base ont été aménagée à Katakalousse, à quelques kilomètres du Cap Skirring, pour être d'emblée au beau milieu des milliers de bolongs de la superbe Casamance. A la recherche permanente des plus rares coins de pêche de la région, la Villa des Pêcheurs et son équipe vous seront d'un précieux conseil. Jean-Pierre, le propriétaire, réalise d'ailleurs des chroniques dans divers magazines de pêche pour mieux faire connaître les techniques et les espèces relatives à ce riche écosystème. Les plus belles prises (dont de magnifiques spécimens sont en photo sur le site internet de l’établissement) ne manquent pas d’être préparées à la table de cette "maison d'hôte" à l’ambiance si familiale. Les pêcheurs passionnés trouveront en outre sur le site web plein de bons conseils pour un séjour halieutique réussi en Casamance.

  Le Noppalou : "Chez Bruno Diatta" au Cap Skirring en Casamance. Un concept intéressant réfléchi par un GO casamançais du Club Med. C’est sympa et pas cher ! L’idée est d’adapter aux campements la formule ‘’tout compris’’ du Club. C'est la solution "pêche" la moins chère du pays. Ainsi, pour moins 28.700CFA-44€ pour un séjour d'une personne (36.000CFA-55€ pour un couple) vous pourrez bénéficier d’une chambre nickel ventilée, d’une pension complète, des sorties de pêche "tout compris", des activités de l’auberge (notamment la planche à voile ou le catamaran), et d’un service blanchisserie. Accueil amical et de qualité. Egalement possibilité de louer des bungalows avec chambre et salon pour 200.000CFA/mois. Pour la pêche, c'est l'émerveillement grâce à une équipe passionnée. Vous irez pêcher vers l'île de Carabane en profitant de la remontée de l'estuaire pour faire quelques belles prises à la traîne. Vous pourrez également vous rendre - et c'est une exclusivité du Noppalou - dans le magnifique estuaire d'Essoukoudiak, près du village de Boudiédète en Guinée-Bissau. (993-5130.

  Campement Hakuna Matata : (/Fax : 949-9325 Port. : 637-2473. Sur l'île de Mar Lodj dans le Siné-Saloum. Chambres ventilées. La formule tout compris (pension complète, boissons de table et excursions) à 214€ la semaine est particulièrement intéressante et bon marché. Ambiance jeune et détendue dans un cadre on ne peut plus exotique ! Les sorties de pêche organisées en pirogue sont la spécialité du campement. Les prix sont très raisonnables : 55€ pour la demi-journée de pêche, 70€ la journée (pirogue avec appâts et essence inclus). L'île de Mar Lodj à l'Ouest du Siné-Saloum, en face de la péninsule de Sangomar, est la partie de la région la plus propice à un séjour de pêche allié à des paysages somptueux et tranquilles. On y accède en pirogue à partir de Ndangane ou de Djiffer. Ambiance "du bout du monde" garantie et nombreuses excursions dans les îles et villages du Saloum.

La pêche en rivière

La rivière Gambie à SamecoutaAnecdotique et non-organisée au Sénégal elle pourra néanmoins vous procurer quelques belles sensations au Sénégal oriental (rivières Gambie, Niokolo et Falémé) et dans la vallée du fleuve Sénégal. Très peu d'espèces sont intéressantes à approcher et 80% des prises sont des espèces de petites perches immangeables car bourrées d'arêtes. Les afficionados de la pêche en eau douce seront néanmoins ceux qui évolueront dans les paysages les plus sauvages et les moins touristiques du pays. Vous vous équiperez de votre matériel carnassier européen habituel car vous n'attraperez pas ici la gigantesque et mythique perche du Nil. Mais de belles bagarres seront au rendez-vous avec les hydrocyons (genre de brochet local) et de beaux silures (très appréciés grillés). Attention à ne pas confondre ces derniers avec le malaptérure qui peuple également les rivières du coin et ressemble lui aussi à un gros poisson-chat. La grosse différence est que le sympathique malaptérure vous enverra grâce à ses plaques électrogènes une bonne décharge de 500 volts histoire de vous recharger le pacemaker et de vous renvoyer Villeneuve-sur-Lot dans une boîte. Prenez donc garde à ne pas confondre. Dans le doute, laissez filer tout ce qui ressemble à un poisson-chat. A part si vous décidiez de pêcher à l'intérieur du Parc du Niokolo Koba, vous n'avez pas besoin de permis de pêche pour la rivière. La pêche n'étant pas pratiquée dans la région, les poissons sont répartis de manière uniforme. Il n'y a donc pas de "mauvais coin". Autant d'ailleurs ne pas aller trop loin des localités habitées car un accident est toujours possible (crocodiles, serpents et même hippos ne sont que très rarement amicaux).
Photo à droite : pêche miraculeuse à Kédougou (photo C.Pinero)

Nous vous conseillons donc de résider dans les hôtels et campements de Kédougou (et notamment au Relais de Kédougou qui allie confort, piscine et bord de rivière) ou des environs. L'Hippo Lodge de Samécouta est également intéressant car situé près d'une zone de petits rapides (sous le pont) accueillant justement quelques hydrocyons. Pour la Falémé, là c'est vraiment l'aventure. Vous pourrez en faire "l'excursion" d'une journée au départ de Kédougou même si vue la distance (la Falémé constitue la frontière sénégalo-malienne) un bivouac sur place et plus indiqué. Pour finir, sachez que la pêche traditionnelle en eau douce au Sénégal est principalement pratiquée à l'épervier. Les habitants de régions concernées se feront un plaisir de vous enseigner la technique.

Le Relais de Kédougou  Hôtel Relais de Kédougou : C'est l'établissement le plus confortable du Sénégal oriental. Le long de la rivière Gambie, dans le quartier de Dandemayo, l'hôtel est seul à vous offrir les joies d'une piscine. Les prix sont très raisonnables et la table esr prête à satisfaire la partie de la clientèle venue pour chasser dans les nombreux terrains amodiés. De 8000CFA la double ventilée à 17.500CFA la double climatisée. (985-1062 Fax : 985-1126

A Samécouta-Kéniotto, le Lodge Hippo Safari  Hippo Lodge Safari : (985-1062. Le site est formidable puisqu’en aplomb de la rivière Gambie vous pourrez voir plusieurs familles d’hippopotames qui ont élu domicile dans les environs. L'endroit est idyllique, et de nouvelles chambres de confort climatisées ont été ajoutées pour diversifier l'offre du réceptif. Chambres de base à partir de 5000CFA en single (6000CFA en double) et jusqu'à 17500CFA "suite" double climatisées. Les clients bénéficient en outre de l'accès à la piscine du Relais de Kédougou.

Voir la page Sénégal oriental pour les hébergements de cette région

Fish for sale Bucket of fish Mbour fish market, Senegal Shark finning in M'bour Poisson papillon
>>> See more from this gallery

Vos contributions et commentaires sur le contenu de cette page
  • Message déposé le 14/12/2014 - 15:12 par Sergio  1 votes   
    Je pêche depuis une dizaine d'années, tout les ans en Casamance et après plusieurs déceptions j'ai trouvé Babacar (tél 776463386) un excellent piroguier connaissant réellement les bolongs et les trous de pêche et un super un établissement bien tenu avec accueil chaleureux, voir leur site : http://www.cap-skirring.fr/campement/campement_paradise_cap_skirring.html ou contacter Souleymane de la part de Sergio
  • Message déposé le 24/04/2014 - 13:04 par jack  1 votes   
    pour les amateurs de "surf casting": la plage de Boucotte a 7 km du cap skirring. je recommande mon coup de coeur ; le Maya
  • Message déposé le 09/04/2014 - 01:04 par mokdad marwen  1 votes   
    bonjour Mr nous somme une ferme d'élevage de vers marins (bait farm) située en Tunisie, on fait aussi l'import de quelques espèces de vers marin notamment de l’Europe et de l’Asie. pour le moment on a deux espèces qui sont prêtes à être commercialisées: - BIBI (vers blanc) issu d'élevage de notre ferme. - la super cordelle importé de l'Asie. Cher Mr, si vous intéresse et pour plus d'informations, vous pouvez me contacter sur cette boite mail: mokdadmarwen@gmail.com. en attendant la création de notre site web officiel ainsi que notre page Facebook.
  • Message déposé le 28/07/2011 - 16:07 par riton  1 votes   
    Cela fait environ 20 ans que je pêche au sénégal. A mes débuts on pêchait de tout diabar entre 5 et 20 kg,capitaines,ombrines,carpes rouges,maigres des prises de 3 à 15 kg était monnaie courrante,et ce dans le Saloum,la pointe de St Gomar,Djiffer,Jackson sur épaves. Mais tout cela a bien régressé, il reste encore un peu à Djiffer,mais dans le saloum c'est quasi le désert.St Gomard est ensablé. Pourtant je ne désespère pas,la preuve je vais habiter sur place,si quelqun a des tuyaux ils sont les bienvenus. Cordialement,Riton
  • Message déposé le 06/05/2010 - 09:05 par dutpas  1 votes   
    Vous désirez faire un voyage de pêche en pirogue avec les pêcheurs locaux. Bonne ambiance assurée! Alors, venez voir le site: http://dutpas.free.fr/voyage-au-senegal.html Vous comprendrez ma démarche "Tourisme solidaire et équitable" avec la pêche. Séjour authentique Pascal