Loading
Page contact    Imprimer         Partager sur :  facebook    twitter    google+ 

Dakar > Loisirs, visites et sorties

Qu’on sorte la nuit ou le jour, on trouvera toujours de l’animation à Dakar. Des centres culturels, des musées, des cybercafés, des expos temporaires ou permanentes, des bars et night-clubs, des casinos, des cinémas et les vieux bâtiments te permettront de ne jamais vous ennuyer ! Le foisonnement d'activités rend la ville propice à mille découvertes. Tu n'as donc que l'embarras du choix !

Voir aussi la page sur les marchés de la capitale
Voir aussi la page sur les quartiers de Dakar
Voir la page spéciale sur les plages de Dakar et sa banlieue

o Les nights-clubs

Les boîtes africaines

Night-Clubs Dakar

 Le Cadjafoul : L'ambiance du bar musical Cadjafoul (à côté du Kilimanjaro, village artisanal de Soumbédioune) vaut le detour et est une des plus chaudes de Dakar. Le mélange des genres, des cultures, des musiques africaines et des nationalités en fait une boite cosmolpolite et courue par les communautes etrangères africaines de Dakar. En plus l'entrée est libre et les boissons pas chère ! Ses DJ ivoiro-sénégalais vous enjaillent (c'est du nouchi) et des artistes ivoiriens s'y produisent regulièrement.
 Le Tropique Club : C'est une des rares boîtes de banlieue qui valent le coup. Elle est située à la Patte d’Oie, en face de l'autoroute, près du stade Léopold S. Senghor. Longtemps fermée puis réouverte en 2001. La dibiterie située dans la cour permet de manger de bonnes brochettes grillée en buvant une bonne gazelle.
 Le Thiossane Night : La fameuse boîte de Youssou Ndour à Grand Dakar. Elle a réouvert après une fermeture administrative et des travaux. Sans grand intérêt sauf quand le chanteur vient s'y produire. Clientèle de quarantenaires en boubou et de miss diongoma xessalées.
 Le Sahel : Une des plus anciennes boîtes de Dakar. Elle se situe à la Médina, non loin du supermarché et du commissariat. Le talentueux et célèbre Thione Ballago Seck, star sénégalaise du mbalax, s'y produit chaque mois.
 La Dune : Soirées capverdiennes excellentes. Beaucoup d’étudiants et de jeunes de la "Jet set" africaine dakaroise. C'est le rendez-vous des Capverdiens et leur savoir faire dans l'animation d'une soirée n'est pas une légende. Funana jusqu'à l'aube !
 Le Kilimandjaro : A Soumbédioune, près du marché artisanal. La musique y est assourdissante et les hauts-parleurs de mauvaise qualité. Mais quelle ambiance le samedi soir ! L'entrée bon marché permet aux jeunes de la Médina d'y venir tous les week-end.
 Le Yaka : Dans le centre-ville. Comme à la Dune, de fantastiques soirées capverdiennes sont organisées par les ressortissants des îles si proches.
 Le Voyageur : C'est l'ex-boîte de Coumba Gawlo. Elle est toujours très animée et le Alioune Mbaye Nder vient y chanter régulièrement. A Reubeuss, près de la Médina.
 Le Sunrise : Bons "after work". Entrée gratuite, consommation obligatoire.

Les boîtes jeunes "branchées"

 Le Métropolis : Anciennement en face de la cathédrale, le Métro a déménagé à Ngor.
 L’Obox : Cette discothèque qui date de début 2000 attire beaucoup d'européens et de jeunes sénégalais argentés. Soirées internationales.
 L’Aldo : C'est le night-club de l'hôtel Indépendance), connu surtout pour ses soirées spéciales genre «Soirée Mousse»...

Les boîtes à clientèle internationale

 L'Alexandra : Rue Wagane Diouf. L'un des bars-disco les plus sympa et les plus animés de la capitale. Nombreuses soirées spéciales, personnel accueillant et ambiance bon enfant ! Allez-y une fois.... pour vous habituer à y retourner.
 Le Broadway Club : Au Méridien Président à Ngor. Cher et rarement animé.
 Le Mandingo : C'est la boîte du Sofitel Teranga, sur le place de l'Indépendance.
 Le Kings : Boîte fréquentée majoritairement par les Libanais du Sénégal.
Le Black and White : En face du Centre Culturel Français. Ambiance rock sympa. Les divines serveuses n'ont aucun problème pour vendre leurs bières à 1500CFA !
 Le Blue Moon : Une boîte qui a essayé d’être moderne. A vous de juger. Située à proximité du fameux restaurant le Big Five.
 Le Casino : Boîte du Casino du Cap Vert à Ngor. A côté du restaurant du Casino, elle permet de passer une soirée complète: casino, restaurant, night-club.
 L’ Iguane Café : Hasta siempre ! Bar-night-club style "cuban bar". Très «Ché Guevara». Entrée gratuite. Un endroit bien décontracté pour un concept original.
 Le Keur Samba : 13, rue Jules Ferry. Un peu trop smart à mon goût.
 Le Bar Fly : Ouvert le 15 octobre 2001. 16, rue Perchappe (sortie du Sofitel).

Les boîtes populaires

 L’Africa Star : Près de l’avenue Pompidou. La boîte est sordide et ne pensez pas trouver le ou la compagne de vos rêves... Gratuit en semaine.
 Les Tropiques : A côté du Centre Culturel Français. Entrée gratuite, la déco est sympa et pour passer une courte soirée c’est impeccable.
 La Sirène : Pour les couche-tard, près de l’embarcadère du Gorée, au port de Dakar. Parfois jusque midi, l’ambiance continue ! Fréquentations parfois douteuses.
 Le Siège de Gorée : Sous la mairie, en face du port de Dakar, c’est là que la bière est la moins chère et l’ambiance la meilleure. Terrasse en plein air très agréable qui rend la musique moins assourdissante. Super et populaire. C'est le rendez-vous d'une partie de la communauté catholique sérère et diola de la capitale. Entrée gratuite. Un de nos coup de coeur !
 Chez Diamy : C'est encore un de nos coups de coeurs ! Comme le Siège de Gorée, l'entrée est gratuite. L'ambiance est un peu louche grâce aux Niaks de passage (Les Z, les Camerounais, les Nigérians, etc...), la musique est évidemment assourdissante et les sièges pas très propres. Bref, tout ce qu'on aime ! C'est 100% africain et vous y retrouverez une clientèle cosmopolite composée autant de sénégalais musulmans habillés en boubou et venu déguster une bonne bière en charmante compagnie que des Diolas du quartier venus s'amuser quelques instants. La dibiterie située dans la cours permet de se manger une bonne assiette de viande grillée un peu à l'abri du vacarme. Près de l'Université et de l'avenue Bourguiba.

o Musées, galeries d'art et théâtres

 Musées de Gorée : musée de la femme, musée de la mer, maison des esclaves, etc.. >> voir la page Gorée

 Galerie Nationale : Avenue Albert Sarraut, en face de Canal Horizons. De belles oeuvres y sont exposées mais elles sont rares et l’atmosphère est très peu conviviale. (821-2511

 Galerie Arte : Expositions permanentes d'art et d'artisanat. Sculpture, peintures, bijoux etc... 5, rue Victor Hugo. (821-9556

 Centre Culturel Blaise Senghor : Boulevard Dial Diop à Fass. (824-6600

 Goethe Institut : Centre culturel allemand. gidakar@sentoo.sn

 Café des Arts: Café-Bar-Restaurant-Salle de Jazz-Crêperie. 61, rue Mousse Diop x Abdou Karim Bourgi. (821-6753/ Fax : 821-1043. Galerie d’attache d’une quinzaine de peintres dont le talentueux Boubacar Camara.

 Caserne Samba Diery Diallo à Médina Colobane : exposition permanente de tableaux et photos relatant l’histoire de la gendarmerie nationale de 1843 à nos jours (des Spahis algériens à la Garde rouge actuelle).

théâtre Daniel Sorano Théâtre Daniel Sorano : c’est le théâtre national sénégalais nommé ainsi en mémoire du célèbre acteur toulousain. Une troupe y a élu domicile et a contribué à l'essor et à la renommée international du spectacle et des arts sénégalais. Il y a souvent des ballets africains ou des concerts modernes ou traditionnels. Ce lieu gagnerait cependant à être mieux exploité et davantage mis en valeur d'autant que sa situation exceptionnelle au coeur d'un centre-ville déjà saturé pourrait offrir aux Dakarois un lieu culturel plus populaire.
>>> Voir aussi la page sur le théâtre national Daniel Sorano

Centre Culturel Français de Dakar Institut franco-sénégalais : Ex-centre culturel français, l'Institut franco-sénégalais Léopold Sédar Senghor offre un lieu culturel privilégié dans un cadre calme en plein centre-ville. Une salle de cinéma diffuse plusieurs fois par semaine des films de qualité. Un café en plein air vous permet de vous détendre en toute tranquillité. Le principal intérêt de l'IFS est de proposer régulièrement au public des concerts, des pièces de théâtre et autres spectacles de qualité et à un prix permettant aux moins fortunés d’y assister. 89, rue Joseph Gomis. (823-0320 - Fax : 821-2619

 British Council organise débats, soirées théâtre, prêt de livres, CD et vidéos. Modalités d'inscription

Musée de l'Ifan à Dakar Musée de l’IFAN : L’Institut Fondamental d’Afrique Noire. Créé par le grand homme que fût Théodore Monod, l'IFAN est constitué de plusieurs départements dont l'Université Cheikh Anta Diop et le musée. C'est ce dernier que vous visiterez sur la place Soweto, juste à côté de l'Assemblée Nationale. Hélas, le manque de budgets et le peu d'intérêt que porte l'administration à la culture font que les quelques rares collections sont mal mises en valeur. La visite est l'affaire de trente minutes et les vrais amateurs d'art africain ressortiront déçus.

& Le Musée de Dakar de Francine Ndiaye 
& Musée de Dakar: témoin de l' art nègre - Collectif

o Les sites à voir ou à visiter

Garde rouge au palais présidentiel à DakarPalais présidentiel à Dakar Le palais présidentiel: Ancien palais du gouverneur de Dakar durant l’époque coloniale, le palais présidentiel fait face à la mer dans un jardin tropical très bien entretenu. C’est la fameuse légion de gendarmerie des Gardes Rouges en habit traditionnel qui est chargée de la sécurité de la maison du vieux président-talibé, Ablaye Wade. Il n’est pas visitable et nous vous déconseillons de le photographier sans l’autorisation préalable d’un Garde Rouge. On est en Afrique pas à Buckingham Palace, non mais !
 Le cimetière catholique de Bel Air : Il est situé dans le quartier de Bel Air juste au dessus du camp militaire français et de la plage de la Voile d’Or. C’est ici que la plupart des catholiques de la capitale enterrent leurs défunts parents. Un monument aux morts commémorant les victoires et rendant hommage aux victimes des bataillons de tirailleurs sénégalais des deux guerres mondiales fait venir les anciens combattants sénégalais à toutes les fêtes : 8 mai, 11 novembre et même le 18 juin pour l’appel du Général de Gaulle.
Cathédrale de Dakar La cathédrale de Dakar : Peu de cathédrales en Afrique ont le prestige d’avoir été construites par des hommes aussi illustres que l’abbé fondateur des Orphelins Apprentis d’Auteuil, le Père Daniel Brottier.. Allez regarder les fresques africaines du parvis. Si vous rentrez à l’intérieur vous verrez également un calendrier de toutes les fêtes organisées par les catholiques du Sénégal. Elles sont nombreuses.
Gorée : voir la page spéciale Gorée


 L’Hôtel de Ville de Dakar : Voilà un bâtiment colonial qui n’a pas perdu sa fonction originale. Il a toujours été hôtel de ville de Dakar. Dominant le port, en descendant la place de l’Indépendance, l’édifice a un certain cachet. On ne peut que regretter que le jardin ne soit pas entretenu ! La mairie en elle-même n’est pas visitable. Mais c’est un bâtiment administratif ouvert au public. Vous pouvez donc pénétrer dans les locaux principaux et le jardin pour avoir une vue imprenable sur la rade dakaroise.

 Le parc national des îles de la Madeleine : Juste en face de la corniche, ces îlots sont protégés et accueillent une faune insoupçonnable. Visites en pirogue depuis Soumbédioune. Voir la page sur le parc >>>>

Sculpture sur la Corniche La Corniche : On appelle Corniche toute la route longeant la côte escarpée du bout de la presqu’île du Cap Vert. Elle commence à l’extrémité du port de Dakar pour se finir à Ouakam. La corniche est une route peu fréquentée sauf sur la partie qui va de Rebeuss au marché Soumbédioune. Cette dernière partie a connu de gros travaux en 2006. Dans la zone des hôtels et des restaurants, on aperçoit la nuit les lumières du plateau ! Attention néanmoins à ne circuler le soir qu'en véhicule car la zone est mal fréquentée la nuit. Mais de jour, c’est un axe tranquille qui permet d’apprécier la beauté des îles de Gorée et des Madeleines. L’océan paraît grandiose. Certains artistes et notamment des sculpteurs y exposent leurs œuvres et ont leur atelier C’était le cas jadis d’Ousmane Sow (voir la page culture).

Université Cheikh Anta Diop L’Université Cheikh Anta Diop : Sur l’avenue Cheikh Anta Diop menant à Ouakam, l’Université de Dakar peut se targuer d’être la plus grande université d’Afrique de l’Ouest. Un campus, un COUD, des bâtiments scientifiques, l’hôpital universitaire de Fann, l’école nationale de développement sanitaire etc... se distribuent un espace plutôt bien agencé. Vous pouvez pénétrer dans l’université sans aucune autorisation. C’est une véritable ville à l’intérieur de la ville. Dans ce hâvre de paix et de silence, vous pouvez vous balader à toute heure sans être importuné par des vendeurs de pacotilles et des cars rapides assassins. Des petites boutiques font des photocopies, servent des boissons fraîches et vendent toutes sortes de bouquins. Les caféterias servent des repas complet à un prix dérisoire et mille petites associations d'étudiants animent le campus.

Chambre de Commerce de Dakar La Chambre de Commerce : Située sur la Place de l’Indépendance, vous devrez (hélas) y aller si vous aviez un jour la folie de créer une entreprise au Sénégal. C’est aussi et surtout pour vous un précieux centre de documentation. La bibliothèque, même si l’on y est à l’étroit, recèle tous les documents administratifs, tous les textes de loi relatifs à l’investissement, au code du travail, aux conventions collectives, aux douanes et à la détaxe, etc... Bref, tout ce qu’il faut pour créer un entreprise au Sénégal. La plupart des imprimés se retirent également ici moyennant finance.

Lion au Parc d'Hann  Le Parc d’Hann : Un peu à l’extérieur de Dakar, le parc d’Hann est avant tout un petit parc forestier recensant toutes les espèces végétales du Sénégal. Les grandes allées forestières vous permettront en toute tranquillité de les découvrir ou de faire un jogging matinal en paix car le parc est trés peu fréquenté. Ceux qui s’installent à Dakar avec leurs enfants y trouveront également un endroit où les amener s’amuser en plein air. Un parc zoologique avec de nombreux animaux (dans un triste état malheureusement) accueille de nombreux spécimens (lions, gorilles, hyènes, singes, etc.). L’entrée du parc est gratuite. Seul le zoo est payant. Un grand poumon vert au milieu d'un nuage de dioxyde de carbone !

Grande Mosquée de Dakar  La Grande Mosquée de Dakar : Quoique qu’en disent la plupart des autres livres ou guides parlant du Sénégal, la Grande Mosquée de Dakar, comme toutes les mosquées du pays, est ouverte aux visiteurs non musulmans. Vous devrez bien-sûr vous plier aux règles d’usage musulmanes. Enlevez ses chaussures avant d’entrer est évidemment le plus important. Respectez de plus ce lieu de prière par un silence exemplaire. Vous pourrez ainsi admirer cette superbe mosquée gravée de toute part, à l’intérieur comme à l’extérieur. Construite par des architectes français et marocains, elle est inspirée de la Grande mosquée de Casablanca au Maroc. Autour de ce lieu de prière, de nombreux bâtiments accueillent l'Institut Islamique du Sénégal.

La porte du millénaire La Porte du Millénaire : Chaque pays a ses monuments mégalo affreux et coûteux. Abdoulaye Wade, le président-talibé, pensant utile de laisser sa trace, a fait construire cet édifice grandiose digne des sculptures en tek des banas-banas de Soumbédioune. C'est le penseur de Rodin version trompettiste. Quand les paysans du Ferlo crèvent de faim, et que les moteurs de 404 du Joola sont dans toutes les mémoires, on comprend bien la priorité de tels projets... L'architecte est "évidemment" Pierre Atepa Goudiaby, artiste officiel du Roi Soleil, qui depuis l'avènement de Wade, nous pond de nombreux monuments qui resteront dans l'histoire du Sénégal....

Assemblée National Dakar Sénégal  L’Assemblée Nationale : Sur la Place de Soweto. Architecture très années 70 ! Située dans le quartier le plus ancien et le plus tranquille de Dakar, le Plateau, l’Assemblée Nationale est le symbole de la démocratie sénégalaise voulue par Léopold Sédar Senghor, le premier président de la République du Sénégal. C'est très laid, très "kitsch", mais c'est toute l'époque des grands travaux post-indépendance des regrettés Houphouet Boigny, Senghor, Mobutu ou Sékou Touré qui s'incarne dans cette architecture.

Dakar Building administratif Le Gouvernement : En plus des nombreux ministères (ministères de l’Intérieur, des Finances et des Télécommunications situés sur la place Pi XII, ministère des affaires étrangères situé sur la place de l’Indépendance, etc...), le gouvernement siège dans un bâtiment appelé le "building administratif". Il ne se visite pas mais il est visible de tout le Plateau. Situé en face du palais présidentiel, à côté de l’Hôpital Principal, il ressemble à un HLM de Seine-Saint-Denis, mais en plus mauvais état et avec un drapeau sénégalais.

o Les cinémas

Les cinémas seront également une distraction nocturne fort amusante. Assistez, c’est un must, à la projection d’un film dans une salle populaire et vous vous en souviendrez ! Vous aurez droit aux commentaires en direct, aux cris de frayeur, aux applaudissements et aux rires ! Ces salles populaires sont dans les quartiers banlieusards, en dehors du centre ville. Le prix des entrées y est dérisoire et il existe toujours des places de première et des places de deuxième classe. Le ticket est de l’ordre de 100 à 500CFA en fonction de la classe et de la nouveauté du film. Ces salles obscures populaires ne proposent évidemment, budget oblige, que des films de série Z issus des productions "Kung Fu" de Hong Kong et des studios indiens spécialistes de la comédie musicale style "oriental" bollywoodienne. Au grand dam des imams du coin, de nombreux films de fesses (soft !) font également le bonheur des jeunes.

Parmi ces cinémas populaires de Dakar, nous vous en conseillons un : le cinéma de Ngor. Situé dans la salle polyvalente à l’entrée du village juste à côté de la pharmacie, vous y verrez une projection comme vous n’en avez jamais vu ! La première classe est constituée de chaises métalliques avec dossier, la deuxième de bancs. La qualité de l’image est lamentable comme dans toutes les salles du pays. Ne parlons pas du son qui est inaudible. Cela ne fait de toute façon pas beaucoup de différence car la plupart des spectateurs sont des jeunes et très jeunes qui ne parlent pas ou très mal le français. Vous assisterez à deux moments forts durant la projection. Tout d'abord, les coupures : il y en a généralement plus de deux ou trois et après chacune d'elles qui peut durer plusieurs minutes, les paroles sont décalées de l’image. Les sifflements commencent alors pour réveiller le projectionniste. C’est très pittoresque ! Le second moment fort est la fin : dès l’arrivée de ce qu’ils soupçonnent être le dénouement , tous les spectateurs se lèvent d’un coup et sortent de la salle. Qu’importe le baiser de la fin ou le retournement inespéré de la situation, toute la salle quitte les lieux ! Bref, allez dans les cinémas populaires sénégalais ! Vous en trouverez à Yoff, Ouakam, Parcelles Assainies, Liberté, Pikine, etc...

Cinéma le ParisPlusieurs salles "à l’européenne" projettaient jadis des films dans le centre ville. Hélas, les difficultés du secteur accentuées par l'augmentation du nombre de chaînes à la télévision et la popularisation des lecteurs DIVX à bas prix ont eu raison de la plupart d'entre elles. Le Plazza a fermé en 2001 et l'ABC en 1999. D'autres bonnes salles les ont précédées. Aujourd'hui, il n'en reste qu'une digne de ce nom : celle del'Institut franco-sénégalais (ex-CCF, voir plus haut) qui vous permettra de voir des productions de qualité sur un écran valable. La salle est petite, intime et propre et l’entrée coûte 1500CFA. La dernière salle à avoir fermé ses porte est le légendaire "Le Paris" sur la place de l'Indépendance.

o Les plages

Voir la page spéciale sur les plages de Dakar et sa banlieue

Plages de Dakar

o Les piscines

La première piscine publique, la piscine nationale olympique aux normes internationales, a ouvert en 2005 dans la quartier de Point E à Dakar. La corruption étant ce qu’elle est au Sénégal, on ne peut hélas que douter de l’hygiène et des produits chlorés ajoutés. Un espoir résidait dans la gestion initiale par l'armée sénégalaise. Malheureusement, le bébé a été refilé à la mairie de Dakar. Affaire à surveiller....
La meilleure solution réside dans les piscines privées. La plupart des hôtels proposent aux non-clients un accès payant. Les piscines du Novotel, du Club Med (abonnement mensuel), de l’Indépendance, du Savana, de la Pointe des Almadies (gratuite pour les clients du restaurant) sont les plus belles, les plus grandes ou les plus tranquilles. Les entrées coûtent de 1500 à 5000CFA (2,30 à 7.5€). Une bonne solution pour les résidants : la piscine du centre sportif de la Banque Centrale Africaine située à Yoff Djily Mbaye, à deux pas de la plage. Toujours super clean et assez peu fréquentée en semaine, elle est la meilleure marché puisque financée par la banque. Les abonnements mensuels sont très peu chers.

Voir aussi la page spéciale sur les plages de Dakar et sa banlieue

o Les sports

Voir la page sur les loisirs sportifs au Sénégal
Voir la page sur la pratique du sport au Sénégal

o Les cybercafés de Dakar

Pour en trouver, vous en trouverez !!! Il y en a des centaines dans l'ensemble de l'agglomération dakaroise ! L'avènement de l'ADSL au Sénégal a vu leur nombre exploser. Le prix des connexions varie de 400 à 800CFA de l'heure la plupart du temps (0.60€ à 1.20€). Divers cartes d'abonnement sont proposées en fonction des cybercafés. La vitesse de l'ADSL est généralement très honorable. Plusieurs cyber du centre proposent en outre des connexions wifi tout comme de nombreux hôtels et lieux de loisirs (exemple, la piscine du Sofitel, etc...).


Vos contributions et commentaires sur le contenu de cette page
  • Message déposé le 28/11/2015 - 20:11 par Rnl  -1 votes   
    Cette publication contredit la réalité dans laquelle je vis actuellement. En mission de consultance pour le compte d'une entreprise internationale, je suis actuellement très ennuyé vue que c'est le week-end, pas de travail, y a rien à faire. En voyant cette publication, je suis seul, je connais personne ici à Dakar. Même si j'ai des moyens financiers pour visiter ces endroits, j'ai de l'angoisse et de la peur pour y aller tout seul. Le Sénégal est également un pays très Musulman, donc en plus de la peur, je connais rien de la culture musulmane. Ce que je peux faire, c'est de rester dans mon hôtel attendant patiemment et avec ennui le jour du lundi où je trouverai sûrement quelques choses à faire : continuer mon travail. À plus et merci d'avoir lu mon texte
  • Message déposé le 04/11/2015 - 22:11 par Rosmiros  1 votes   
    Merci, je suis bien informé maintenant je peux me lancer dans l'ambiance de Dakar sans me perdre.
  • Message déposé le 29/09/2015 - 14:09 par Elzo  1 votes   
    Bonjour, Je serais a Dakar la semaine prochaine pour une conférence à l'Hotel Terrou-Bi. est ce que vous pouvez me donner les noms des boîtes de nuit non loin de là. Merci
  • Message déposé le 21/01/2015 - 11:01 par yaka.jumper location structure gonflable  0 votes   
    bonjour ,vous rêvez d'offrir un anniversaire exceptionnel a votre enfant? société "yaka jumper"est votre partenaire idéal : nous organisons en partie ou en totalité la plus belle fête d'anniversaire que votre enfant ait jamais eue .plusieurs structure sont a votre disposition : toboggan ,parcours d'obstacles ,châteaux ...avec possibilités d'option,formules personnalisables a votre guise a partir de thèmes prédéfinis: Animation ,carton d'invitation personnalisées ,maquillages professionnel,décoration salle de fête,cotillon,ballon ,guirlandes , confection adaptes aux jeunes enfants sur le thème de votre choix. merci de me faire parvenir vos coordonnées par téléphone ou par email, afin de pouvoir organisé un aperçu sur place ,nous nous déplaçons partout a Dakar .prix: nous consulter contactez nous par téléphone au 782772313 .email yakajumper@gmail.com Cordialement.Mr Renaudin .
  • Message déposé le 17/06/2014 - 08:06 par Aliasa  0 votes   
    Bonjour, pourriez vous faire un article concernant les sorties que l'on peut faire avec des enfants (du bébé à l'adolescent) ? Merci d'avance !
  • Message déposé le 04/11/2012 - 13:11 par khady  1 votes   
    bjr, je vais au sénégal au mi-février à mi-mars j'aurai souhaité savoir les choses bien à faire (musée,...) je suis née là-bas mais n'y suis pas retournée depuis plusieurs années...
  • Message déposé le 01/08/2012 - 18:08 par zig  0 votes   
    dommage que seul le rez de chaussé du musée de l'ifan soit ouvert quant à la cathédrale, il y a visiblement des horaires de visite
  • Message déposé le 11/07/2012 - 21:07 par mamse  -1 votes   
    bonsoir marie tu p m faire signe au 774887661
  • Message déposé le 26/05/2012 - 22:05 par Djib  -4 votes   
    Je serai à dakarau début du mois de juillet pour reste dix jours ainsi je cherche un fille ou je peux m amuser Merci de m écrire sur mon mail
  • Message déposé le 08/03/2012 - 16:03 par David  -5 votes   
    Je souhaite aller à Dakar pour chercher ma future femme. J'aimerais savoir ou je peux trouver des belles jeunes filles ou mêmes des prostituées de luxe qui ne soient pas obnubilées par l'argent et qui souhaitent refaire leur vie tout comme moi. Dans quel quartier ou quelle boite dois je aller ?
  • Message déposé le 11/02/2012 - 22:02 par zeuss  0 votes   
    salut marie90 je suis jeune cadre au senegal celibataire si ca te dit je pourrais te tenir compagnie.
  • Message déposé le 27/06/2011 - 18:06 par xiulan  -3 votes   
    bjr a tous. Je suis métiss franco africaine et je compte aussi partir a dakar pour un bout de temps cet été. Si certains d'entre vous seront sur place ou y sont deja on pourrait créer contact de manière à passer du bon temps. Marie> tu pars quand?
  • Message déposé le 05/06/2011 - 01:06 par thoms49  1 votes   
    Bonjour, je suis gérant d'entreprise en france, je voudrai passer mon permis de conduire au senegal à Dakar plus précisement : Je n est jamais pu l'obtenir en france , auriez vous des renseignement sur une auto ecole a Dakar svp merci
  • Message déposé le 16/01/2011 - 15:01 par Marie90  -2 votes   
    Coucou !! Je suis parisienne d'origine sénégalaise et je compte passer mon été au Sénégal toute seule !! J'ai de la famille là bas mas j ai peur de ne pas m'amuser avec eux! Si vous y aller aussi ou si vous connaissez des gens là bas faites mois signe !!
  • Message déposé le 04/03/2009 - 22:03 par Philou  -2 votes   
    au chapitre des night clubs, la Scala, près du marché Kermel (j'ai oublié le nom de la rue, mais les taxis connaissent). La musique y est variée: mbalax, ndombolo, coupé décalé, zouglou, soukouss... un vrai cocktail de musique africaine (la seule qui me donne envie de danser). les serveuses sont sympas, les clientes sont dans l'ensemble jeunes et mignonnes (pas mal de putes, mais à chacun de faire le tri !) bref, pour le plaisir des yeux en écoutant de la musique agréable
  • Message déposé le 04/03/2009 - 22:03 par Philou  0 votes   
    au chapitre des night clubs, la Scala, près du marché Kermel (j'ai oublié le nom de la rue, mais les taxis connaissent). La musique y est variée: mbalax, ndombolo, coupé décalé, zouglou, soukouss... un vrai cocktail de musique africaine (la seule qui me donne envie de danser). les serveuses sont sympas, les clientes sont dans l'ensemble jeunes et mignonnes (pas mal de putes, mais à chacun de faire le tri !) bref, pour le plaisir des yeux en écoutant de la musique agréable
  • Message déposé le 23/10/2008 - 22:10 par mohamed  0 votes   
    vous pouvez nous indiquer les groupes de variétes qui jouent dans les restau au moins merci
  • Message déposé le 19/10/2008 - 13:10 par missdekarda  1 votes   
    Bjr.. Je voudrais juste dire qu'il faudrait peut être faire une mise a jour au niveau des boites branchées a Dakar ! Aux almadies, par exemple, vous ne parlez pas du DUPLEX , du NIRVANA et du PAPAGAYO c'est vraiment des endroits formidables pour passer une bonne soirée , que vous soyez jeunes ou vieux!
  • Message déposé le 30/01/2008 - 17:01 par maddy  0 votes   
    Vous pourriez ajouter une liste "boites avec musique "live" comme le "Just4U", cadre très agréable ainsi que le "Pen'Art (Cheikh Lô les vendredis) le Papayer Night ( Thione Seck les dimanches) Et le programme complet dans le journal "Lu Xew" Maddy, suissesse- sénégauloise aimant la musique sénégalaise...