Loading
Page contact    Imprimer         Partager sur :  facebook    twitter    google+ 

Les quartiers

Aujourd'hui Dakar, contrairement à bien d'autres capitales africaines, a de nombreux quartiers où il fait bon vivre voir très bon vivre. La moitié de la supercie de la région de Dakar est ainsi occupée par des zones résidentielles plus ou moins riches mais toutes aussi agréables et silencieuses. Le centre-ville lui, connait une animation diurne et nocturne exceptionnelle. A la périphérie de la commune de Dakar proprement dite, des banlieue encore plus peuplées vivent de réalités différentes. A la surpeuplée Pikine

o Amitié et Sacré Coeur

 

Deux des quartiers les plus résidentiels de Dakar. Situés près du Point E, ils bénéficient d'un léger relief qui leur offre la fraîcheur des alizés toute l'année. Les maisons y sont pour la plupart vastes et luxueuses et il existe une forte offre locative. Le standing des habitations a permis à plusieurs supérettes de s'installer. Très peu de circulation, et sécurité assurée. Comme toutes les SICAP, les SICAP Amitié et Sacré Coeur sont divisées en sous-quartiers : Amitié I, Amitié II, Amitié III, Sacré Coeur I, II,III, etc...

 Cybercafé "Cybercampus" : Avenue Bourguiba, Villa 4337 - Amitié III. (824-6072
Dr Oulimatou Diop : Médecin généraliste. Amitié III, villa N° 4465. (824-0375
 Le Chantier : Bar-restau. Sicap Amitié III, villa N°4352. (824-7837

o Baobab

C’est aussi un quartier appartenant à la SICAP (Société Immobilère du Cap Vert). Il est situé entre Mermoz et la SICAP Amitié, entre l'avenue Bourguiba et la VDN. La proximité de ces deux grands axes fluides lui offre des conditions de circultion inégalables à Dakar ! C’est un petit quartier tranquille et peu animé, toutefois un peu moins résidentiel que Amitié. Ici aussi, il y a une grande offre locative.

 Le Toucan : Restaurant. Sicap Baobab N°944. (824-4411
 La Baie d'Along : Restau chinois. 154, av. Bourguiba. Sicap Baobab. (824-1669
Saveurs d'Asie : Restau asiatique. Av. Bourguiba. Sicap Baobab N°529. (824-5662

o Bel Air

 

C’est un des quartiers industriels de Dakar. On y trouve que peu d’habitations. Le cimetière catholique de Bel-Air jouxte le camp de l’armée de terre française, le 23e BIMa qui lui recouvre l’intégralité de la péninsule de Bel-Air. Une usine de la Sonacos, le Consortium d’Entreprises (CDE) et l’usine de tabac du Sénégal s’y sont installés depuis longtemps. Un camp de la gendarmerie se trouve également au rond-point qui sépare Colobane de Bel-Air. L’atmosphère du quartier est souvent rendu désagréable à cause de l’usine de glace et de la plage pleine d’algues de la baie de Hann. La SOBOA (Coca, Fanta, etc...) ainsi que les grands moulins de Dakar sont également installés dans la zone industrielle. La presse sénégalaise s'interroge souvent sur les conditions de sécurité de tous ces complexes polluants depuis l'explosion des cuves d'ammoniac de la Sonacos en 1992 ayant provoqué la mort d'une vingtaine de personnes.

 La Voile d'Or : Placés un peu à l’extérieur du centre-ville (dans le quartier de Bel Air), son restaurant et son bar proposent de bons menus à prix correct. Dommage qu'il soit en pleine zone industrielle, avec toutes les nuisances que ça implique (odeurs, bruit, etc...). Chambres-bungalows dans le sable de 16.500CFA-25€ la single ventilée (22.400CFA-34€ la double) à 19.500CFA-30€ la single climatisée (28.000CFA-43€ en double). (832-8648 Fax : 832-4733. voiledor@sentoo.sn

o Bopp

Petit quartier populaire entre Fann et Fass. Faible offre locative. De nombreux logements sont des HLM (au sens où on l'entend en Europe) du genre "barre" de Seine-Saint-Denis... avec les tags remplacés par des inscriptions du genre "Interdicsion de pissé sur le mur : amande 3000 CFA".

o Colobane

Monument de l'Indépendance“On trouve tout à Colobane” : tel est le dicton sénégalais. En effet, si on connaît Colobane c’est surtout pour son marché. (voir la page “marchés de Dakar”). Mais Colobane est aussi et surtout un des plus anciens quartiers d’habitation de Dakar. Les Dakarois de Colobane habitent la plupart dans des immeubles vétustes même si la tendance est à une réhabilitation du quartier. Le gros problème de la zone est la circulation. Le pont de Colobane venant de Bel-Air en direction de Fann est constamment encombré. Il faut parfois près d’une heure pour aller du rond-point Soweto (à Bel-Air) jusqu’au bout du pont enjambant l’autoroute ! Grâce à la gare routière de Colobane (la deuxième de la capitale, photo à gauche) Gare routière de Colobaneon peut se rendre dans l’ensemble du pays. Les prix y sont d’ailleurs plus intéressants qu'aux "pompiers". Il n’y a cela dit que des cars rapides. Aucun taxi-brousse "sept places" (voir la page sur les gares routières de Dakar).Plusieurs bâtiments privés ou officiels sont installés dans la zone : le siège du parti socialiste, le siège de la sécurité sociale, la prestigieuse école de filles Kennedy ou le Monument de l’Indépendance (photo à droite), obélisque à la gloire du mauvais goût tendant à imiter pitoyablement celui de la place de la Concorde ramené par Napoléon à Paris ... Colobane est un des quartiers les plus denses et les plus vivants mais aussi un des plus pauvres. La proximité du marché rend la zone propice aux larcins en tous genres et les rues sont jonchées de déchets. Beaucoup de boutiques, quelques superettes et fast-foods rendent le quartier vivant.

o Dieuppeul

Sympathique quartier résidentiel le long de l'avenue Bourguiba.

  Chez Iba : Discothèque, restaurant à Dieuppeul 2, villa N°2591 (824-5666
  Chez Joe Bass : Dibiterie, restaurant, bar. Villa N°2627 à Dieuppeul 3. (824-0383
  Cybercafé Broadway Service : Rue 13, villa n° 2396 à Dieuppeul 2. (864-1611
  Cybercafé La Détente : En face du night-club Chez Iba à Dieuppeul 1. (826-2126

o Fann et Point E

Université de FannCe sont les deux quartiers de résidence des consuls, ambassadeurs et hommes d'affaire expatriés de Dakar. Les maisons superbes dans les rues splendides flanquées de gardiens privés font de ces quartiers les plus tranquilles et des plus morts de Dakar. Y louer une maison est facile car il y en a beaucoup. Le prix minimum tourne néanmoins autour de 250.000-300.000CFA/mois et il n'est pas rare, avec la flambée des prix du "grand standing", de voir ces prix multipliés par quatre. Ici, pas de papiers sur la route et pas de boutiquiers envahissants sur les trottoirs. A l'inverse des nouveaux quartiers résidentiels construits par quelques baols-baols maraboutiques où les maisons gigantesques cubiques et sans âme s'alignent sans verdure, Point E et Fann montrent des villas d'architecte au milieu de jardins luxuriants. Pour approvisionner les quelques heureux habitants du quartier, quelques superettes vendant de nombreux produits importés ont fleuri un peu partout. La piscine olympique nationale gérée par l'armée a également vu le jour dans le centre de Point E. Photo : le bâtiment des sciences à l'Université Cheikh Anta Diop à Fann. Cette section fait face à la mer.

 Le Jardin Thaïlandais : Restauration asiatique. 10, bd du Sud au Point E. (825-5833
  Pâtisserie "Les Ambassades" : Une des meilleures adresses "nocturnes" de Dakar ! Ouvert tard dans la nuit, vous pourrez y acheter de quoi grignotter ou préparer votre petit-déjeuner du lendemain matin (croissants excellents). Boulangerie-pâtisserie. 4, boulevard de l’Est au Point E. (825-5587
 L’Adakou : Restaurant en face de l’université. Spécialités panafricaines.
 Country Club La Lyonnaise : Glacier Restaurant. Un endroit sympa pour boir un verre ou manger rapidement dans un cadre reposant. Possibilité de se faire livrer à domicile. Rue A x rue 8 au Point E. (864-1794 Fax : 864-1794
 Cabinet dentaire du Dr Robert Jaouiche : Boulevard de l’Est Point E. a 824-9802
 Espace Agora : Galerie Art Marocain. Rue D au Point E. (864-1448
 Terang'Art : Galerie d'art d'exposition artistique. Rue 5 Bis au Point E. (864-3907

o Grand Dakar

C’est un quartier du centre de la presqu’île du Cap Vert. Si vous allez au Thiossane, la boîte de nuit de Youssou Ndour, c’est à Grand Dakar que vous danserez ! Différents petits marchés et de très nombreuses boutiques sont au bord de la route de cette zone qui n’a pas d’intérêt particulier.

o Grand-Yoff

 

C’est un des quartiers que nous préfèrons ! Populaire, pittoresque et surtout hyper vivant ! C’est un des rares où l’animation et la vie villageoise restent vivaces. Peut-être est-ce à cause de la grande proportion de Casamançais. Grand Yoff s’étend entre l’autoroute, la VDN et la route de l’aéroport. Le marché est très dynamique et les petits transporteurs qui emmènent des voyageurs dans leurs cars rapides jusqu’en Casamance attirent toute une foule de petits commerçants et d’accompagnateurs. Ce point d’échange avec la Casamance fait qu’on trouve beaucoup de produits casamançais dont les premières mangues de l’année. Petites églises et grande communauté catholique font que les fêtes chrétiennes attirent beaucoup de monde. Une foule de sous-quartiers, parfois résidentiels parfois très pauvres forment Grand-Yoff. C'est le cas par exemple de la cité Arafat, de la Patte d'Oie, de SCAT Urbam, etc....

 Le Tropique Club : C'est une des rares boîtes de banlieue qui valent le coup. Elle est située à la Patte d’Oie, en face de l'autoroute, près du stade Léopold S. Senghor. Longtemps fermée puis réouverte en 2001. La dibiterie située dans la cour permet de manger de bonnes brochettes grillée en buvant une bonne gazelle.
 Garage Pikine-Thiaroye-Yarakh : Les Ndiaga Ndiaye, ces camionnettes Mercedes qui transportent une cinquantaines de malheureux passagers partent d'ici à destination de la grande banlieue Est, vers Pikine, Thiaroye et Hann. Presque 24h/24h, pour 100 à 150CFA (soit dix à vingt fois moins cher qu'un taxi), vous pourrez aller vers ces destinations. Comptez tout de même de trente minutes à une heure de trajet en fonction des embouteillages monstrueux que connaît Dakar.
 Garage Aéroport : Il s'agit d'une ligne "régulière de clando" qui partent de la station service jusqu'à l'aéoport. C'est un des moyens les plus économiques de rejoindre Yoff. Les clandos sont des voitures banalisées qui transportent généralement cinq passagers pour 150CFA par personne. C'est très rapide... si le chauffeur ne se fait pas verbaliser par un des nombreux gendarmes qui surveillent cette activité illégale. Quant à vous, ne risquez rien à part perdre du temps...
 Garage Casamance : Grand Yoff constitue un point de départ idéal pour ceux qui veulent voyager en Casamance en "car rapide" ou minibus. A la gare routière, les emmerdements de la part des coxeurs sont fatigants, l'environnement détestable et les horaires dépendent du nombre de passagers. Ici, ce n'est pas du tout le cas, pas de coxeurs et des horaires à peu près fixes. Sous des petites paillotes, les transporteurs vendent les billets dès le matin pour des départs le soir. Après l'achat de votre ticket, votre place "numérotée" est donc réservée et on vous donne l'heure limite "d'embarquement". Le rêve ! Le car de brousse partira même s'il n'est qu'à moitié plein et ramassera des clients sur tout le long du trajet (avec une belle attente à Kaolack notamment). Les prix sont généralement inférieurs à ceux de la gare routière.

  Site internet du quartier de Grand Yoff :

o Hann

Lion du zoo de HannC’est un quartier divisé en deux zones : une zone populaire constituée de logements très modestes occupés par les pêcheurs de Yarakh et une zone résidentielle occupée en majeure partie par les militaires français du 23e BIMa. La zone populaire est très difficile à vivre et, comme tous les "vieux villages" dakarois, c’est très très sale. La plage est impraticable (dans toute la baie de Hann d’ailleurs, y compris dans la zone résidentielle), car elle est recouverte d’un épais tapis d’algues en décomposition qui dégage une puanteur pestilencielle. Les activités halieutiques qui laissent des tonnes d'entrailles de poissons pourrir et les phosphates entreposés à ciel ouvert au port de Dakar et qui s'échappent dans la baie au moindre coup de vent y sont pour quelquechose. Le seul atout de la zone est la proximité du parc d’Hann. En effet, cet immense parc botanique accueillant toutes les espèces d’arbres du Sénégal ainsi qu’un jardin zoologique, couvre une importante partie de la presqu’île du Cap Vert. Malheureusement les habitants n’en tirent aucun parti et malgré la gratuité de l’entrée, le parc est souvent vide, les seuls visiteurs étant les sportifs venant courir dans ses immenses allées ombragées. Il est d'ailleurs assez paradoxal de voir de l'autre côté de la clôture des familles s'entasser et des gosses jouer sur la voie ferrée alors que des superbes aires de jeux sont disponibles à vingt mètres... Curieux Sénégal... La zone résidentielle est quant à elle constituée de maisons luxueuses. Les rues sont relativement tranquilles. Le circuit de jogging privilégié des sportifs commence à Hann résidentiel pour aller jusqu’au parc d’Hann. Les activités de pêche ont amené de nombreuses entreprises industrielles de glace et de traitement du poisson à s'installer dans les environs. Photo à droite : un lion famelique dans sa fosse jonchée d'ossements au zoo du parc de Hann.

  Site internet de Hann-Yarakh :

  La Corvette : Un peu de calme ! Pour se faire un dîner dans le tranquille quartier de Hann plage, c'est ici que vous pourrez aller. Une bonne adresse pour une bonne table. Comptez en moyenne 10.000CFA par personne. (832-0459

o H.L.M.

Le quartier H.L.M. est une des "capitales culturelles" de Dakar. On peut se poser la question du pourquoi d'un tel dynamisme dans les secteurs de la musique, de la mode et du théâtre. Le marché H.L.M. attire chaque jour des milliers de clients de toute la capitale qui viennent y acheter leurs tissus ou faire appel aux meilleurs tailleurs de la ville pour confectionner le plus beau boubou de mariage ou de Tabaski. Les maisons sont ici modestes et les locations sont assez rares. Mais elles ont été construites autour de placettes en forme de raquettes ce qui rend le voisinage convivial. Le peu de circulation à l'intérieur du quartier permet aux enfants de jouer au ballon sans risque.

o H.L.M. Grand Médine

Il s'agit d'un quartier résidentiel "tampon" entre les populaires Parcelles Assainies et les riches quartiers de Yoff Djily Mbaye et Diamalaye. Une large offre locative de belles villas promet un séjour agréable. Une plage immense et propre s'étend devant la première tranche des maisons les plus récentes. Au coeur de ce quartier tranquille, un marché, des écoles, des fast-food, une pharmacie, une boulangerie et mille autres services dynamisent un peu la zone. A moins de cinq-cent mètres vous trouverez un bureau de poste, une église et un "garage Dakar". Les cars rapides permettent en effet de se rendre dans le centre de Dakar en passant par la VDN et l'Université. De plus, entre l'école Dior et l'église des Parcelles, vous trouverez un garage "Casamance" proposant les mêmes services et mêmes avantages que celui de Grand-Yoff (voir la description du garage Casamance de Grand-Yoff).

o Liberté

Le rond-point LibertéC’est un quartier appartenant à la SICAP (Société Immobilère du Cap Vert). Il existent six Liberté (Liberté I, II, III, IV, V et VI). C’est une zone récente et assez riche construite entre la VDN et les Allées Cheikh Sidaty. Il y a peu de commerces, et pratiquement aucune activité culturelle. Photo : le rond-point Liberté avec quelques appartements résidentiels, des superettes, une banque, etc...

  Chez Tata Catho : C’est une petite dibiterie en plein quartier tranquille où la viande grillée est super. Clientèle 100% africaine et spécialement catholique (Diolas et Sérères). Les grandes bières Gazelle sont à 500CFA (0,75€). L’accueil est extra et vous pourrez y faire des rencontres sympa dans la communauté catholique de Dakar. Comptez 1500CFA pour un kilo de viande grillée pour deux ou trois personnes ! Allez-y presque toute la nuit, car l'endroit ferme parfois à deux heures ou trois du mat' ! C'est l'endroit que nous vous recommandons entre tous. Rond-point Liberté VI.
 Cybercafé ACI : Sicap Liberte 5 Terminus. Villa N° 5349C Dakar (825-1430
 Banque BICIS : Distributeur automatique de billets pour les détenteurs de cartes Visa. Guichet Western Union. Rond Point Sicap Liberté 2 Imm. D. (825-4928
 Dr Gaston de Medeiros, médecin généraliste : Rond Point Liberté 3. (824-4066

o La Médina

Boulevard du Général de Gaulle traversant la MédinaC’est le quartier populaire du vrai Dakar. En effet, très longtemps la ville n'a été constituée que du Plateau et de la Médina. C'est le Gouverneur William Ponty qui en 1914 a créé officiellement par décret le quartier de la Médina. En plein contexte d'épidémie de peste, il était urgent pour l'administration coloniale de construire de nouveaux quartiers salubres pour héberger les sénégalais et surtout pour les séparer des quartiers du Plateau effrayés par les épidémies à répétition de choléra, de fièvre jeune, de peste, de variole, etc... Aujourd’hui la Médina est un des quartiers les plus peuplés de Dakar où toutes les infrastructures sont présentes (eau, téléphone, ADSL, électricité, routes goudronnées). De nombreux fonctionnaires y habitent. C’est un quartier assez défavorisé si on le compare aux nouveaux quartiers des SICAP, mais la frénésie immobilière qui touche le centre de Dakar donne de la valeur à tout le secteur. C’est surtout un vieux quartier où les maisons commencent à accuser le poids des années. Situé le long de la côte entre l’Océan, le Plateau Fann et Tilène, c’est un quartier assez animé. Un hôpital, un commissariat, un supermarché, des marchés locaux et le passage de transports en commun permettent à ce quartier de survivre. Photo : le boulevard du Général de Gaulle traverse la Médina pour relier Colobane au centre-ville.

 Site internet de la Médina :

 Grande mosquée : Au coeur de l'Institut Islamique Sénégalais, la grande mosquée est visible de toute la capitale. Voir la page "sortir à Dakar".
 Boulangerie de la Médina : Ouverte 24h/24, la boulangerie de la Médina et surtout son salon de thé offre aux noceurs la possibilité de combler le petit creux de 2h du mat'.aLe Sahel : Discothèque.Une des plus anciennes boîtes de Dakar. Elle se situe à la Médina, non loin du supermarché et du commissariat. Le talentueux et célèbre Thione Ballago Seck, star sénégalaise du mbalax, s'y produit chaque mois.
 Le Kilimandjaro : Discothèque. A Soumbédioune, près du marché artisanal. La musique y est assourdissante et les hauts-parleurs de mauvaise qualité. Mais quelle ambiance le samedi soir ! L'entrée bon marché permet aux jeunes d'y venir tous les week-end.
L’Hyperscore de la Médina : Avec parking, station service, banque et pharmacie, en face du commissariat de la Médina, à la fin de l’avenue Blaise Diagne sur la route de Ouakam. Intéressant pour éviter de rentrer ans le centre-ville et pouvoir se garer.
 Marché Soumbédioune : C'est le marché national aux touristes avec même le Petit Train Blanc genre "La Grande Motte", qui amène les cargaisons d'acheteurs deux fois par jour. Rien d'intéressant à acheter sauf éventuellement pour la collègue de bureau que vous détestez. Voir la page "marchés de Dakar".

o Mermoz

Photo : le rond-point Air Afrique à MermozPetit quartier du nom du célèbre aviateur, il est recouvert sur une grande surface par le DA160, camp de l’armée de l’air française, par l’école de gendarmerie, par le garage des Dakar Dem Dik (anciennement SOTRAC, transports urbains de l'agglomération dakaroise) et par l’école française Jean Mermoz. Quelques immeubles roses habités par des européens ainsi que de belles maisons récentes font de ce quartier jouxtant le prestigieux Fann Résidence un des plus paisibles entre l’Université et Ouakam. Son accès est le plus commode de la presqu'île puisque la route de Ouakam et la VDN, deux des derniers grands axes encore fluides traversent Mermoz. Photo: le rond-point Air Afrique à Mermoz

 Le Régal : Le seul "restaurant" du quartier. Non loin du DA 160 où il trouve une partie de ses clients, le Régal est un lieu tranquille où manger rapidement et pas trop cher. (824-4024.

o Le Plateau

C'est le plus vieux quartier de la ville. Celui où les premiers bâtiments coloniaux s'installèrent lors du transfert de la capitale de l'AOF de Saint-Louis à Dakar. Le Palais du Gouverneur, aujourd'hui Palais Présidentiel fut l'un des tous premiers édifices de taille à être construit. Aujourd'hui, le Plateau constitue le centre-ville et accueille les sièges sociaux de la plupart des grandes entreprises du pays. Vous y trouverez les banques, les compagnies aériennes, les restaurants et hôtels les plus connus, les boutiques les plus modernes et l'ensemble des administration. La pagaille règne dans les rues les plus commerçantes alors que les plus vieilleszones résidentielles du Plateau bénéficient d'une atmosphère calme et feutrée.

 L’avenue Pompidou (anciennement avenue William Ponty, nom qui d’ailleurs est resté dans les esprits puisqu’il correspond désormais à tout le quartier !), est l’avenue principale du centre-ville. D’une longueur modeste (300-400m), elle est trop étroite pour permettre la fluidité du trafic automobobile. Il s’ensuit des embouteillages quasi-permanents. C’est le long de cette avenue que vous trouverez, si vous le désirez, la plupart des articles européens. De la lingerie au prêt-à-porter de marque, l’habillement est présent du marché Sandaga à un bout de l’avenue, jusqu’à la place de l’Indépendance, à l’autre bout. Mais Pompidou ce sont aussi des cafés, des brasseries, des fast-food (les plus connus de la capitale), des bijoutiers, un bureau de poste, des pharmacies, des labos-photo, des banques, de l’artisanat, de la presse, etc... La plupart des touristes y passant ou y transitant (on voit autant d’européens que de sénégalais dans cette rue), c’est sans aucun doute le coin où vous serez le plus embêtés par les vendeurs et les arnaqueurs de tous poils ! C'est l'horreur. On regrette les récents travaux immobiliers qui ont vu se fermer l'un des deux grands cinémas du pays, des restaurants et des boutiques.

Place de l'Indépendance à Dakar La Place de l’Indépendance : A l’inverse des places des villes européennes, la place de l’Indépendance est presque toujours vide de monde sauf pendant les commémorations diverses. Le monument dédié aux morts sénégalais des deux guerres mondiales ajoute sa sobriété à celle d’une place très peu arborée. Quelques bancs où vous pourrez vous asseoir loin du monde de l’avenue Pompidou, vous permettront de consulter cartes ou guides sans être embêtés. C’est autour de cette place que les plus grandes banques du pays ont leur siège social. C’est également ici que la plupart des compagnies aériennes et voyagistes sont concentrés. Au croisement de l'avenue Pompidou, l’Hôtel Indépendance domine toute la presqu’île du Cap Vert. Carrefour obligé pour visiter les différents lieux de la capitale, des lignes de bus Dakar Dem Dik s’arrêtent au croisement Albert Sarraut. Trois édifices rappellent le passé colonial de la ville : la chambre de commerce et d’industrie du Sénégal, le ministère des affaires étrangères et la chancellerie. Le cinéma Le Paris, unique cinéma du Sénégal diffusant des nouveautés, a été réouvert il y peu. La place de l’Indépendance est un endroit privilégié pour se garer dans le centre. Les places de parking sont très nombreuses et si vous arrivez tôt le matin, vous aurez toujours une place. Au pire, n'hésitez pas à louer les services d'un "trouveur de place" qui vous arrangera. Une initiative effrayante a vu jour il y a trois : l'installation de parcmètres horodateurs !!! Bien heureusement, ils n'ont pas supporté le climat.

Nouveau centre commercial : un supermarché à Dakar Avenue Lamine Gueye : Si l’enfer urbain existe, l’avenue Lamine Gueye l’incarne bel et bien. C’est la rue à déconseiller absolument à ceux qui fuient les villes occidentales à cause des embouteillages et de la pollution. En effet, jusqu’à une heure avancée de la journée (comptez jusqu'à 20h30), l’avenue Lamine Gueye est saturée de voitures, de passants, de commerçants et de voleurs. Une pagaille monstrueuse... Les nombreux gendarmes qui tentent tant bien que mal de faire un semblant de circulation le font en vain. Le fond sonore est évidemment constitué de coups de klaxon à répétition qui bien-sûr n’accèlerent pas le trafic. Du marché Sandaga à l’autoroute (près de la gare routière "Pompiers"), des centaines de voitures s’entassent en avançant parfois pas plus d’un mètre à la demi-heure. Si vous devez prendre un taxi dans le centre demandez impérativement à éviter cette rue aux heures de pointe. A pied, c'est tout autant le bordel, principalement à l'approche du marché Sandaga où mille pickpockets attendent patiemment leurs victimes. Dans la foule, rien de plus simple que de faucher tout ce qui traîne. Le croisement avec la rue Thiong est le plus sensible. Plus bas, à l'approche de la zone industrielle, il n'y a pratiquement plus que des quincailleries. Plus haut, vers la cathédrales tout semble beaucoup plus paisible. Photo à droite : le nouveau grand centre commercial au croisement Lamine Gueye - autoroute ne va certainement pas fluidifier la circulation.

 Avenue Albert Sarraut : Cette rue qui mène aux premiers quartiers résidentiels du plateau, au marché Kermel et à la poste centrale se trouve dans la continuité de l'avenue Pompidou de l'autre côté de la place de l'Indépendance. Air France, Air Sénégal "International", South African Airways et de nombreuses agences de voyages y sont installées. Le mieux achalandé des supermarchés dakarois y accueille la clientèle expatriée de la ville. Quelques restaurants, un délicieux salon de thé-chocolatier à côté de l'hôtel La Croix du Sud et le café "Sarraut" vous permettront de vous détendre un peu.

La statue de Lat Dior en face du Palais présidentiel L'extrême Sud historique : C'est tout le Dakar "colonial". La plupart des bâtiments datent de la fin du XIXe siècle ou du début du XXe. Il n'y a qu'ici que vous pourrez marcher dans les rues sans croiser la foule. Du Cap Manuel, paisible avancée dans la mer ceinturée par la route de la Corniche, jusqu'au Camp Dial Diop, état-major de l'armée sénégalais vous ne verrez qu'une succession de charmantes villas coloniales habitées par des vieilles familles ou de riches sénégalais. L'ancien lycée Van Vollenhoven, aujourd'hui lycée Lamine Gueye accueille de jeunes étudiants du Plateau. L'appétit de loup de quelques promoteurs peu scrupuleux appuyés selon de nombreuses sources par le Président Talibé et de son architecte préféré, auraient décidé de détruire ce bâtiment historique, dernier refuge de paix pour des étudiants condamnés sans lui au bruit et à la pollution, pour le relocaliser dans un endroit plus propices afin selon eux de désengorger la capitale....

o Reubeus

La prison de ReubeussReubeuss est composé en grande partie de la très fameuse prison de...Reubeuss (photo de droite). Quelques maisons, une mosquée qui n’en finit pas de se construire depuis les siècles des siècles et l’ambassade du Japon constituent l’essentiel de ce petit quartier bordant la corniche entre le Plateau et la Médina. La boîte de la célèbre Coumba Gawlo Seck, "Le Voyageur" est le haut lieu du divertissement reubeussien. Photo : la prison de Reubeuss.

 

 


Vos contributions et commentaires sur le contenu de cette page
  • Message déposé le 23/02/2016 - 18:02 par Rehoboth  1 votes   
    Grossiste en lait en poudre 26% matières grasse animale 26% matière grasse végétale 1.5% en matière grasse Commande à partir de 5 palettes ( 5 tonnes) CFR Dakar Conditionnement: sacs de 25 kg Origine lait: France ou Allemagne Vous pouvez me contacter par mail france.rehoboth@laposte.net
  • Message déposé le 13/02/2016 - 15:02 par NM Trade and services  1 votes   
    Bonjour, Nous cherchons importateur encens au Sénégal. Nous sommes situés situé en Inde (pondycherry). Notre encens de qualité est sous forme de coupelle nous vous invitons à voir ce lien https://youtu.be/z8Fb07JjQOM, n'hésitez pas à nous contacter à : info@nmtradeservices.com ou sur notre site internet www.nmtradeservices.com
  • Message déposé le 06/12/2015 - 23:12 par WBC  1 votes   
    Bonjour LIVRAISON A DOMICILE POUR VOS ÉVÉNEMENTS : mariage, baptême, entre autres VOUS COMMANDEZ VOS PRODUITS AGRO-ALIMENTAIRES: poulets/ viande/ poissons/ fruits/ légumes/ céréales/ oléagineux/ légumineuses/boissons/ moutons/ bœufs .... PAR TÉLÉPHONE: 77 447 50 12/ 77 077 04 70 OU PAR Email: ousgadjigo@gmail.com NOUS VOUS LES LIVRONS DANS LES MINUTES QUI SUIVENT.
  • Message déposé le 26/09/2015 - 13:09 par mohamedamine  0 votes   
    Bonjour helllo je suis senegalais transitaire et diplome en commerce international cherche des importateurs de fruits en provenance de la maric pour le senegal j peux massurer des formalites douaniers a la distributions au consommateurs final cherche partenaire serieux
  • Message déposé le 07/08/2015 - 02:08 par Gabe  0 votes   
    Salut je suis mareyeur et secrétaire général de la FENAMS (fédération national des mareyeurs du Sénégal) de cayar et travaille avec une usine de la place pour import export du poissons frais et congelés vous pouvez me contacter par mon email diagnekabou1982@yahoo.fr ou par mon viber 221706919911
  • Message déposé le 30/07/2015 - 15:07 par JAWAD  1 votes   
    Bonjour, je suis marocain et je vais découvrir Dakar au Sénégal pendant les 6 prochaines moins, toute opportunités de faire du business est la bienvenue. elhailjawad@yahoo.fr
  • Message déposé le 29/05/2015 - 14:05 par Ghezlane  1 votes   
    Je suis une jeune marocaine. Je commercialise des tenus marocaines pour fillettes.je cherche un importateur sénégalais qui pourra être intéressé par mes produits afin de les commercialiser au Sénégal . Les tailles disponibles sont les suivants: 1/2/3/4/6/8/10/12/14. Pour plus d informations veuillez me contacter sur mon numéro professionnel 06 68 24 66 21.
  • Message déposé le 30/04/2015 - 19:04 par omar  1 votes   
    salut je suis un jeun distributeur marocain et je cherche un importateur sénégalais capable de commercialise mes articles
  • Message déposé le 06/01/2015 - 21:01 par Mohammed de casa  1 votes   
    slt je suis fabricant chaus pour homme de qualitie et je cherche du partenariat avec des importateur sénégalaises 00212-667556209. Merci
  • Message déposé le 24/09/2014 - 16:09 par aimée  0 votes   
    jeune camerounaise, employée de bureau ayant i enfant avec ce sénégalais, aimerai épouser un sénégalais de la ville de médina. j'aimerai savoir comment vivent ces gens et avoir la situation géographique de cette ville.merci
  • Message déposé le 14/08/2014 - 22:08 par sadik youssef  0 votes   
    bonjour . je cherche des commerçants au senegale qui vend les articles de menage en plastique. comme des seau. bassine... j ai une societe au maroc . merci
  • Message déposé le 22/07/2014 - 19:07 par Redouane GRAGUI  1 votes   
    bonjours tt le monde ; je suis un jeune marocain ; je fait l'export des produits agricole vers la france et l'espagne; j'aime bqp le senegale c'est pour cela je cherche a trouve un client serieux pour produits agricole (fruits et l'egumes);merci
  • Message déposé le 20/07/2014 - 11:07 par bri  1 votes   
    je suis allée 2 fois au Sénégal en 2009, magnifique, l'accueil est super.. j'aimerais retrouver notre guide paco rasta, il était à Mbour merci de votre réponse
  • Message déposé le 02/07/2014 - 03:07 par mohamed  1 votes   
    fousnisseur de poisson fumee et farine de poisson marshalltradingcoltd@gmail.com
  • Message déposé le 17/06/2014 - 16:06 par laminendiaye  1 votes   
    Salut tout le monde moi je suis un jeune sénégalais de 38ans trés dynamique habitant dakar. En fait moi je cherche un importateur pour importer du poisson fumés en quantité soit en Europe soit en Afrique jai toujour un stock disponible et ça peux faire l'affaire. Alors pour ceux qui sont intéressé contactes moi au 00221 77 647 71 36 Merci
  • Message déposé le 31/05/2014 - 07:05 par ob  1 votes   
    Reponse au Message déposé le 18/04/2014 - 04:04 - concernant les poissons fumés ... Veuillez me contacter a l'email suivant oba082 @ gmail.com
  • Message déposé le 20/04/2014 - 12:04 par Mamadou DIALLO"MDIALLO"  -1 votes   
    Aucune région n'est à mesure à concurrencer celle de Dakar ni au de service, ni au niveau de la population, de l'emploi, de l'equipement...elle monopolise l'ensemble des activités administratives, economiques du pays.
  • Message déposé le 18/04/2014 - 04:04 par  -3 votes   
    Bonjour,j'ai visité le Sénégal à deux reprises;j'ai beaucoup aimé votre pays et les gens sont sympathiques et serviables.Je cherche à faire l'importation des poissons fumés de la 1ère qualité et je cherche des fournisseurs sérieux et honnêtes.Merci.
  • Message déposé le 10/02/2014 - 17:02 par MMVDD  -1 votes   
    Demande information sur le SÉNÉGAL DAKAR Bonjour, je recherche de contact pour une visite de chez vous qui me tien a cœur depuis mon enfance de guides une familles d’accueils des moyens de voir du pays.merci cordialement MMVDD
  • Message déposé le 14/01/2014 - 16:01 par mustapha.haoua1  0 votes   
    j ai eu l occasion de visiter votre beau pays en 1995 j'ai loue a la rue bourge devant le marche SANDAGUA les gens etaient aimables et accuiellants.vive le senegal!!!
  • Message déposé le 03/10/2013 - 00:10 par abybatou  -1 votes   
    je pars pour le senegal est j'ai déjà le coeur la bas metisse mon pays me manque,ma famille paternel y vit j'ai beaucoup de respect pour ce Pays..
  • Message déposé le 10/07/2013 - 20:07 par ambre  -1 votes   
    Je viens de faire un petit tour sur ce site dans quelques jours je pars en vacances au sénégal. Je suis super contente, je dois y passer plus d'un mois et je vais en profiter pour visiter le pays. A mon retour, je vous ferais part de mon périple. Il y a longtemps que je souhaitais me rendre au Sénégal. Amicalement Ambre de France
  • Message déposé le 26/12/2012 - 14:12 par car car  -1 votes   
    suis trés contente de notre cher pays qui est le sénégal mais constaté que le redacteur est trés fort , il est à encouragé
  • Message déposé le 20/12/2012 - 21:12 par niang  0 votes   
    merci dieu de nous avoir creer le senegal depuis 1990 je vis aux pays bas serieusemenet je ne manque rien mais le senegal j aime beaucoup a bientot
  • Message déposé le 22/11/2012 - 13:11 par baguera  -1 votes   
    aucun quartier ne me plait a dakar
  • Message déposé le 15/09/2012 - 12:09 par Ibou  -1 votes   
    Le nom pyrotechnie pour Mermoz et Sacre Coeur vient du fait que l'emplacement de ces deux quartier était une zone militaire, l'armée y stockait ses munitions et autre engins explosifs.
  • Message déposé le 17/08/2012 - 11:08 par Bernard  -1 votes   
    Qui peux me dire d'ou vient le nom Pyrotechnie (Mermoz)?
  • Message déposé le 04/05/2012 - 13:05 par ceddo  -1 votes   
    je suis un homme salibataire j ai 32 je veux vraiment j aime avoir une femme inteligense pour me marier
  • Message déposé le 08/03/2012 - 13:03 par pape  -2 votes   
    pourkoi ya pas des quartiers de commune de wakhinane nimzath
  • Message déposé le 16/01/2012 - 10:01 par Zi Zi  0 votes   
    Love to sew ..of course my favorite is the fabric market. http://www.senegalsoul.com/
  • Message déposé le 07/12/2011 - 14:12 par mannon  -1 votes   
    Je souhaite retrouver une fille trés sympa que j ai rencontré un soir de 14aoûtentre 2000 et2003 j attendais un taxis cette nuit là toute seule elle était dans une voiture avec des amis et elle m a proposé généreusement d aller dormir chez ses parents à joal prés du robinet à droite direction mbour par exp c était pendant les fêtes de 15août
  • Message déposé le 26/11/2011 - 18:11 par blanchard bernard  -1 votes   
    je suis arrivé à dakar en novembre 1961 par le ss lyautey,affecté au quartier de la pointe face à l'ile de gorée,j'ai été nommé au secrétariat du général de brébisson qui commandait toute les troupes françaises en afrique en compagnie d'une pfat qui avait effectuée la querre du vietnam, le laos etc j'ai porté plusieurs lettres à léopold sédar senghor de la part de mon général. avec mes collègues, dès que nous avions trois jours de repos, nous prenions des rations, une toile de tente et nous partions visiter le sénégal , en stop, ce qui n'était pas triste. pour revenir de st louis , nous avons du prendre le train en bois. je garde un très bon souvenir du sénégal duquel je suis revenu en déc 1963 par le ss ancerville. je suis toujours en attente d'y retourner, malheureusement la santé de ma Fille bloque ce voyage.
  • Message déposé le 01/11/2011 - 19:11 par beur  -2 votes   
    bonjour on va bientot visiter votre beau pays. et on voudrai connaitre le quartier du centre ville où ca bouge toute la journée histoire aussi de sortir le soir ...pas de boite de nuit juste des cafés ou les senagalais se retrouvent le soir.... vous pouvez nous repondre par mail...et sur le forum !!!
  • Message déposé le 03/10/2011 - 16:10 par marocain  -2 votes   
    je suis marocain et j'etudis à dakar "ucad" medecine.j veux tt simplement dire ke j'aime ce pays et vive l'amitié maroco senegalaise.....j peux savoir ou j peux trouvé les parfums kan vend a sandaga a un prix moins chère "les one million et pie 212 men black xs .....si cé possible le prix du gros..
  • Message déposé le 04/08/2011 - 17:08 par saveur d asie  -1 votes   
    saveur d'asie bjr j'essaierai d'etre bref ce qui me fait le plus mal ce n'est pas que le livreur ait la conjonctivite mais lorsque j'ai appelé pour vous en faire part le monsieur que j'ai eu au telephone me demande que je ferai mieux de croire en Dieu au lieu d'etre aussi fataliste ce n'est pas parce que le livreur est malade que moi aussi je serai malade Alors la bravoooo!!!
  • Clique ici pour voir la suite des commentaires laissés sur cette page !