Loading
Page contact    Imprimer         Partager sur :  facebook    twitter    google+ 

Les fous dans la ville

Des photos de Mamadou "Bayo" Diallo, Kédougou

La folie en Afrique est souvent expliquée par la possession des corps par des esprits malins. Le "fou" est ainsi souvent traité par les familles avec des procédés magiques. On n'hésite pas, par différents types "d'exorcisme", à pratiquer la sorcellerie. Quand toutes les tentatives ont échoué, il n'est hélas pas rare de voir les fous plus ou moins livrés à eux mêmes puisque qu'aucune structure sérieuse n'existe au Sénégal pour prendre en charge les handicapés mentaux. Des histoires curieuses circulent à propos des fous. Il est fréquent que l'on vous explique qu'une personne est devenue "folle" du jour au lendemain en raison d'un sort jeté par un ennemi de la famille.

Mur de photos de Bayo à KédougouA Kédougou, au Sénégal oriental, pays de toutes les légendes malinké, le jeune photographe Mamadou "Bayo" Diallo a eu l'idée de photographier tous les "fous errants" de cette bourgade isolée du fin-fond du Sénégal.

Vous pourrez visiter le "mur" de photos dans son "studio" situé dans le petit marché de Kédougou. Demandez le studio de Bayo et tout le monde vous indiquera l'endroit. Une collection photographique de la plupart des fous de Kédougou est consultable par les visiteurs que le jeune Bayo est toujours heureux d'accueillir. Sa démarche, même si elle n'est pas dénuée d'humour, n'est pas ni une moquerie ni une affaire commerciale puisque le développement est à ses frais et que ces photos ne sont évidemment pas à vendre. Le but de cette "collection" serait en fait plutôt d'offrir à la postérité une trace photographique de ces rejetés de la société qui jamais n'auraient été photographiés. Voici deux clichés extraits de la collection de Bayo, "Give me dorom" et "Ngoné".

Bayo, le coupable chez le capable Le coupable chez le capable : Bayo est-il le coupable ou la capable ? C'est en tous cas un sympathique personnage de Kédougou ! Photographe professionnel, il a ouvert son studio photographique au coeur du marché de Kédougou. Tout le monde le connaît évidemment. Bayo parcourt la région en quête des fêtes traditionnelles et autres évènements susceptibles de voir des clients désireux de se faire photographier. Grâce à ça, le jeune Bayo connait on ne peut mieux tous les alentours et personne mieux que lui ne pourra vous renseigner sur les trucs à voir au moment de votre passage dans la région. De plus, son "mur de photos" permet aux étrangers de passage de voir de magnifiques clichés de tout ce qui s'est passé récemment dans le coin. En outre, Bayo vous sera d'un excellent conseil, quoique vous souhaitiez faire ou trouver à Kédougou. N'hésitez pas à aller le voir de notre part ! Tél : 534 12 09

Fou de KédougouGive me dorom ! Les quelques rares voyageurs qui se rendent à Kédougou connaissent "Give me dorom" qui se balade autour de la gare routière de la ville. C'est un peu devenu une mascotte puisque ce personnage débonnaire est là depuis des années. Il peut compter sur tous les commerçants de la gare pour lui offrir sa pitance. Il écume ce lieu en demandant aux voyageurs de passage de lui donner un dorom ( 5F CFA) en le disant à la sauce anglaise "Give me dorom". Bayo l'a photographié ici avec son éternel bermuda fin 2002. >>>Cliquez pour agrandir
Folle de Kédougou
Ngoné ! Elle aussi est très connue. Son sort est cependant moins enviable que celui de "Give me dorom" car c'est une fille. Sur cette photo, elle était en train de déambuler dans les ruelles de Kédougou avec un seau vide sur la tête et un agneau raide mort de maladie dans les bras. >>>Cliquez pour agrandir

Mamadou Bayo DialloMamadou "Bayo" Diallo

Studio Bayo (au marché)
à Kédougou
Tél : 534 12 09


Téléchargez gratuitement Google Earth

& Les trottoirs de Dakar de B-M Seye. Des photos d'aujourd'hui sur les décalés, les marginaux, les fous dans la ville, au milieu de la ville, Dakar, Sénégal
& La folie en Afrique : par Bougoul Badji

Aucune contribution ni aucun commentaire n'a été effectué sur cette page.