Loading
Page contact    Imprimer         Partager sur :  facebook    twitter    google+ 

La réserve écologique de Mbour

Accueil > Nature, Faune, Flore > Parcs nationaux et réserves > La réserve écologique expérimentale de Mbour

Aujourd'hui collée aux quartierx périphériques de Mbour, la réserve écologique offre un échantillon de la faune sénégalaise insoupçonnable. Sur un petite côte assaillie par les projets immobiliers, elle est un des derniers refuges pour bon nombre d'espèces qu'on ne retrouve plus que dans les parcs nationaux du pays. Un grand nombre de mammifères dont des singes et plusieurs centaines d'autres espèces animales évoluent dans cette petite réserve en toute liberté. D'autant que ce petit paradis n'est que très peu fréquenté.

PARMI LES ANIMAUX DE LA RESERVE DE MBOUR
Le singe vert
Le singe vert
Le pata
Le pata
La mangouste
La mangouste
Le chacal
Le chacal
La civette
La civette

Renard pâle

Zorille

Tisserin gendarme

Huppe fasciée
Le varan
Le varan
Araignée tisseuse
Araignée tisseuse
Le margouillat
Le margouillat
Chauve souris roussette
Chauve souris Roussette
Termites
Termites
Le youyou
Le youyou
Le flamant rose
Le flamant rose

Merle métallique
Le Calao
Le Calao
Le pélican (gris et blanc)
Le pélican
Le vautour
Le vautour

par Bernard Tréca   
La station de Mbour a été créée en 1946 afin d'y installer un observatoire géophysique. Celui-ci, opérationnel depuis 1952, devait être entouré d'une aire de protection afin d'éviter l'altération des enregistrements sismiques et magnétiques. Cette aire de protection de 57 hectares et le marigot voisin de Mballing constituent la réserve expérimentale de Mbour, entièrement protégée depuis 1987.

Réserve de MbourEn matière de sismologie cet observatoire participe de manière permanente à la détermination mondiale des épicentres avec un poids particulier pour la localisation des séismes de la dorsale médio-atlantique. Il fait également partie, depuis 1985, d’un grand réseau de 25 stations dans le monde - le programme français Géoscope - pour l’analyse du mécanisme des grands séismes et pour l’étude de la structure profonde du globe. L’Observatoire géophysique occupe une position importante pour la définition du champ géomagnétique mondial aux basses latitudes. Il est régulièrement utilisé comme référence pour l’analyse des variations du champ et fait partie du réseau mondial Intermagnet depuis 1989 avec des équipements nouveaux. 

En 1975, une antenne du Service de la Météorologie Nationale a été construite et chaque jour sont relevés sur la station les températures maximum et minimum de l’air, la température de la mer, l’humidité de l’air, la pluviométrie, la direction et la vitesse du vent, ainsi que l’ensoleillement et l’évaporation. 

Depuis 1984, l'Orstom a installé sur cette station un laboratoire d'ornithologie et de mammalogie. Par ailleurs la réserve accueille des chercheurs de tous horizons et de disciplines différentes s'intéressant à la structure et au fonctionnement d'un écosytème côtier. Cette réserve est en effet un des rares sites protégés du littoral. L'intérêt d'étudier les différentes composantes d'un écosytème sur un même site permet de proposer, grâce à la connaissance de son fonctionnement des méthodes de gestion durable des ressources naturelles. 

Des étudiants sont associés à ces activités de recherche, la réserve étant également un site privilégié de formation. 

La réalisation entre 1993 et 1996, avec l’aide de la Direction des parcs nationaux du Sénégal (DPN) et de l’UICN, d’un sentier écologique permet par ailleurs de vulgariser les résultats des recherches et d’agir en faveur de l’éducation environnementale en sensibilisant un public nombreux et en particulier les jeunes scolaires à la protection de l'Environnement. C'est à cette occasion que la station a pris son nouveau titre de "Réserve écologique expérimentale". 

Un arboretum permet de comparer les différentes espèces d'Acacia que l’on trouve dans la sous-région. Un point d’eau artificiel attire de nombreuses espèces d'oiseaux et de mammifères qui viennent s'y abreuver. 

Voir aussi la page sur les serpents du Sénégal

Tous droits de reproduction réservés - ORSTOM


Vos contributions et commentaires sur le contenu de cette page
  • Message déposé le 04/03/2012 - 10:03 par Jean luc  2 votes   
    Bonjour je souhaiterai savoir si il est possible de visiter La réserve écologique expérimentale de Mbour.merci et bravo pour la qualité du site
  • Message déposé le 22/08/2011 - 19:08 par gerrard sy  1 votes   
    j'aime bien ceux cite c'est très intèrésent et j'aime bien les animaux et j'adore les serpents merci!