Loading
Page contact    Imprimer         Partager sur :  facebook    twitter    google+ 

Cinéma > Moustapha Ndoye

Moustapha Ndoye primé à Biarritz :
"Sénégal-Salsa" est le titre du film-documentaire présenté par le jeune sénégalais, Moustapha Ndoye à la quatorzième édition du Festival international de programmes audiovisuels (Fipa) de Biarritz en France. Pour établir sa sélection 2001, Pierre Henri Deleau, l'un des responsables du Fipa, a visionné 1871 programmes venus de 73 pays pays différents. 126 ont été retenus en compétition. La rencontre qui s'est tenue du 15 au 21 janvier 2001 a vu la consécration du jeune photographe-réalisateur Moustapha Ndoye dans la catégorie "Musique et Spectacles". Ce dernier a décroché le trophée d'argent de l'édition 2001 du Fipa pour son documentaire "Sénégal-Salsa". Pour un coup d'essai dans le secteur de l'audiovisuel, ce fut donc un coup de maître. Pape Gora Seck(image et montage), Abdou Diouf (son) ont marqué de leur empreinte "Sénégal-Salsa".
Le film de 55 minutes rappelle de bons souvenirs aux nostalgiques de l'ère salsa. Les salséros comme Labba Sosseh, Maguette Ndiaye, Pape Seck, Joe Mambaye, Lynx Tall, Amara Touré, Mady Konaté entre autres étaient au sommet de leur art. Moustapha visite les lieux mythiques de ces moments de fièvre salsa dans les années 50-80. Avec des documents d'archives, le jeune réalisateur né en 1968 nous fait revivre cette belle époque rendue émouvante par des témoignages de Isseu Niang, Joe Mambaye, Bira Gueye, Pape Fall, Labba Sosseh, Rudi Gomis, Nicolas Menheim...
Moustapha Ndoye a fait ses premiers pas dans la photographie. L'image l'a toujours passionné. Le jeune lébou de Dakar se bonifie au fil des années sur des plateaux de tournage de films de grands réalisateurs comme le regretté Djibril Diop Mambetty. Il gagne en expériences et se lance dans l'audiovisuel parallèlement à ses activités de photographe. Ouvert et disponible, ces qualités humaines ont valu à Moustapha Ndoye, ce protégé de Joe Ouakam, une riche expérience artistique à revendre.
A. CISSE (pour Sud Quotidien)

 


Vos contributions et commentaires sur le contenu de cette page
  • Message déposé le 18/12/2009 - 14:12 par neri  1 votes   
    Moustapha Ndoye est décédé à Dakar le 11 décembre 2009, à l'âge de 41 ans, à la suite d'un accident cérébral vasculaire. Il venait tout juste d'achever le tournage de son dernier documentaire.
  • Message déposé le 23/08/2009 - 22:08 par seyni  1 votes   
    felicitation pour ce que tu a fait ; au faite moi c'est seyni j'ai 19 ans je suis a ziguinchor j'ecris des court metrage et quelque long metrage mais je n'est pas d'equipe pour les tourné si vous etes interasé apelé moi au 76 382 92 48 ou ze911@live .fr